Sarthe : derniers vide-maisons avant reconfinement ?

Dans le contexte actuel (nous écrivons ces lignes avant la prise de parole d'Emmanuel Macron ce mercredi 28 novembre) la plupart des vide-greniers et brocantes ont été annulés. Vendeurs et chineurs ont cependant trouvé l'astuce : participer à des vide-maisons. Exemple dans la Sarthe
 

Les vide maison se sont substitués aux vides greniers et autres brocantes...jusqu'à quand ?
Les vide maison se sont substitués aux vides greniers et autres brocantes...jusqu'à quand ? © France Télévisions Olivier Quentin
La mode vient des Etats-Unis. En France, elle s'est vite popularisée et connaît même un regain depuis que les interdictions d'organiser des rassemblements festifs frappent les communes.

Dans la région, depuis la fin du confinement (épisode 1?) plusieurs dizaines de vide-maisons sont ainsi apparus sur les agendas des amateurs, des collectionneurs, des curieux et des badauds attirés par tout un éventail de trucs et de machins étalés sur la pelouse ou devant le garage grand ouvert.

En Sarthe, à Lavardin comme à Brette-les-Pins, ce dimanche 25 octobre, c'était la fête à la chine !
Des acheteurs, il y en a toujours pour succomber à des prix imbattables... Quant aux vendeurs, ils sont trop heureux de pouvoir reconquérir un espace auquel ils avaient depuis belle lurette renoncé, en entassant objets et bibelots parfois... prélablement chinés.

À voir le reportage de notre équipe en Sarthe : Manon Lecharpentier/ Marc Yvard/ Valérie brut
 
Les vide maisons ont remplacé les vide greniers...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs économie culture