Ballon-Saint-Mars en Sarthe : privés de prof de français depuis 4 mois !

Depuis le 26 septembre dernier, une classe de 5ème du collège René-Cassin à Ballon-Saint-Mars, au nord du Mans, est privée de professeur de français. Les parents d'élèves multiplient les actions pour trouver une solution, en vain.
"Vite, un remplaçant c'est urgent !" peut-on lire sur cette banderole. Parents et élèves se mobilisent pour tirer la sonnette d'alarme. Le 15 janvier 2020.
"Vite, un remplaçant c'est urgent !" peut-on lire sur cette banderole. Parents et élèves se mobilisent pour tirer la sonnette d'alarme. Le 15 janvier 2020. © Lucas Baron
"Cherche désespérément professeur de français"...

Depuis 4 mois, une classe de 5ème du collège René-Cassin  à Ballon-Saint-Mars, en Sarthe, est privée de professeur de français.

Après avoir bataillé 3 mois pour remplacer un professeur d’allemand, les parents d’élèves et les collégiens poursuivent leur combat pour que la professeure de français, absente depuis le 26 septembre dernier pour cause d’arrêt maladie, soit elle aussi remplacée.
Une autre banderole réalisée par les élèves du collège René-Cassin : "Ça peut finir comme ça : twa, mwa, askip, tqt, pcq, dsl, ... que fait-on ?
Une autre banderole réalisée par les élèves du collège René-Cassin : "Ça peut finir comme ça : twa, mwa, askip, tqt, pcq, dsl, ... que fait-on ? © Lucas Baron
Egalement impactés par cette pénurie d'enseignant, les cours de latin sont, eux aussi, passés à la trappe pour les 5ème, 4ème et 3ème. 

Courriers aux recteurs, pétition en ligne, proposition de cours en visio-conférence via le CNED, les parents d'élèves multiplient les actions, sans vraiment de résultats.

C'est pénalisant. On prend beaucoup de retard...C'est pas normal - Louise, 12 ans

Egalement mobilisés ce mercredi matin, les élus des communes voisines sont venus afficher leur soutien aux collégiens. Mais la partie enseignement ne relève pas de leur fonction et la reprise des cours est au point mort.

Je suis inquiète et atterrée qu'on ne puisse pas remplacer un professeur d'une matière tel que le français.  On n'a pas trouvé de solution. Pour le moment les enfants ont 5h de permanence par semaine (NDLR : à la place des cours de français) - Emilie, parent d’élève

Contacté, l'académie n'a pas souhaité nous répondre. En tout, les enfants auront manqué 46 heures de français depuis septembre dernier.
 

Ce que dit l'Education Nationale

"En cas de maladie, de formation, etc., les personnels du ministère de l'Éducation nationale sont remplacés. Les modalités d'organisation du remplacement varient d'une académie à l'autre et d'un département à l'autre afin de répondre au mieux aux besoins et spécificités territoriales", peut-on lire sur le site du ministère.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société jeunesse famille manifestation économie social