Cet article date de plus de 5 ans

Vendée : la mère des deux enfants morts a été transférée en psychiatrie

Un premier temps transportée à l'hôpital, la mère de 34 ans, en situation d'hypothermie et choquée, a été ensuite transférée dans la soirée de samedi dans un hôpital psychiatrique. Elle ne pourra donc être entendue en garde à vue dans l'immédiat.
Les corps de deux enfants ont été retrouvés près du viaduc de Babin
Les corps de deux enfants ont été retrouvés près du viaduc de Babin © Vincent Raynal - France 3 Pays de la Loire
Le procureur de la République de La Roche-sur-Yon, Hervé Lollic, a précisé qu'il n'y aurait pas de communication sur l'affaire "tant qu'elle ne sera pas entendue en garde à vue".

La mère de famille a été découverte samedi après-midi dans la Sèvre nantaise à Mortagne-sur-Sèvre en Vendée. Ses deux enfants, une fillette de quatre ans et un garçon de six ans, y ont été retrouvés morts.
Une enquête est en cours pour tenter de comprendre les circonstances du drame.
Les gendarmes mènent leurs investigations auprès des proches, auditionnant famille et témoins, afin de déterminer le contexte du drame. 

La mère de famille demeurait avec son mari et ses deux enfants à Yzernay, près de Maulévrier. Une famille sans problèmes et discrète selon le voisinage, une voisine précisant cependant que la mère de famille connaissait des "problèmes psychologiques". Son mari est maçon à Cholet. Leurs deux enfants étaient scolarisés à Yzernay.
Une autopsie du corps des deux enfants doit être réalisée afin de déterminer l'origine du décès, a précisé Hervé Lollic.

Le reportage de Denis Leroy, Vincent Raynal et Sophie Boismain

durée de la vidéo: 01 min 33
Drame en Vendée

Samedi, la mère de famille serait partie en voiture avec ses deux enfants, prenant la direction de Mortagne-sur-Sèvre, distante de 25 kilomètres d'Yzernay. Elle aurait alors garé son véhicule à un kilomètre du viaduc de Barbin.
En début d'après-midi un premier signalement est fait aux gendarmes de la commune pour un véhicule, feux de détresse allumés, qui gêne la circulation à proximité de ce viaduc ferroviaire.

Un peu plus tard les gendarmes reçoivent un appel leur signalant cette fois la disparition d'une femme. Ils font alors le lien avec le véhicule, lançant aussitôt les recherches le long de la Sèvre nantaise, actuellement en crue, en raison des pluies abondantes qui génèrent des remous assez forts, et placée en  vigilance jaune.

En milieu d'après-midi samedi, ils découvrent sur la berge deux blousons d'enfants, avant d'apercevoir dans l'eau la femme qui tient l'un d'eux dans les bras, réfugiée dans un endroit de la rivière difficile d'accès.
Le lieu où s'est déroulé le drame est situé aux confins de la Vendée,du Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres, à une dizaine de kilomètres de Cholet (Maine-et-Loire). 

Le viaduc de Barbin est une scène régulière de suicides. Haut de 38 mètres, il enjambe la Sèvre nantaise à proximité de Mortagne-sur-Sèvre. Cependant la mère de famille ne se serait pas jeté de l'édifice. Les secours l'ont repêché au lieu-dit le Domaine. Elle se trouvait alors dans l'eau à environ 5m du bord.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société