• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Après la vidéo choc de L214, Panzani s'engage à exclure les oeufs de poule en batterie

Le producteur d'oeufs Geslin épinglé par L214 dans une nouvelle vidéo / © Capture d'écran vidéo L214
Le producteur d'oeufs Geslin épinglé par L214 dans une nouvelle vidéo / © Capture d'écran vidéo L214

Le groupe Panzani s'engage à ne plus utiliser d'oeufs de poules élevées en cage. Une décision prise par la marque alors que l'association de défense des animaux L214 a publié ce mardi 30 mai une vidéo filmée dans un élevage à Chauché en Vendée, montrant des poules dans un état sanitaire déplorable.

Par Fabienne Béranger

"L'enseigne propriétaire des marques Panzani et Lustucru Frais a publié ce jour un engagement à parvenir à un approvisionnement alternatif aux cages au plus tard en 2025" se félicite L214.
Par cet engagement,  le groupe Panzani affirme également vouloir "suspendre tout approvisionnement auprès des oeufs Geslin (le producteur d'oeufs incriminé, NDLR) dans l’attente des résultats de l’Audit".

Le groupe Panzani, par sa filiale Lustucru Frais, a également décidé "de réaliser immédiatement un Audit sur les conditions d’élevage de la société Geslin, audit qui sera confié à un cabinet indépendant, la société Véritas."
Si le groupe s'approvisionne bien auprès de la société propriétaire de l'élevage incriminé, en revanche,  Panzani assure que "l’élevage incriminé n’a jamais fourni le moindre produit à la Société Lustucru Frais.

"La décision du Groupe Panzani et de sa filiale Lustucru Frais contribuera à améliorer les conditions d'élevage d'un nombre conséquent de poules.", se réjouit Brigitte Gothière,  porte-parole de L214, "la prise de conscience des enjeux éthiques liés à l'élevage des animaux a pris la forme d'un véritable mouvement de fond dans l'ensemble du secteur agroalimentaire. La disparition de l'élevage en cage, désormais programmée, reflète l'attention croissante portée par notre société à l'égard des animaux."

L214 précise avoir porté plainte pour mauvais traitement ce mardi 30 mai auprès du TGI de La Roche-sur-Yon. 


Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus