Coronavirus : en Vendée, le confinement commence à produire ses effets

Un nombre de patients contaminés qui se stabilise. Une activité hospitalière en décrue, si les indicateurs autour du Covid-19 sont plutôt bons, les autorités sanitaires appellent la population à ne pas se relâcher. Le déconfinement n'est pas encore au programme. 

 La cellule d'accueil covid19 installée au CHD de La Roche-sur-Yon
La cellule d'accueil covid19 installée au CHD de La Roche-sur-Yon © France Télévisions - Damien Raveleau
Les chiffres le montrent, la propagation de l'épidémie en Vendée a ralenti. Il y a trois semaines, le nombre de nouveaux cas enregistrés pour des syndromes respiratoires était en moyenne de 22 patients par jour.

"Là, on est plutôt sur une quinzaine de patients", indique Francis Saint-Hubert, directeur du Centre Hospitalier départemental (CHD).

Ce mercredi, les établissements vendéens comptent 24 patients en réanimation contre 22, il y a une semaine.

17 sont décédés après avoir été diagnostiqués positifs au Covid-19, ce qui fait deux de plus qu'il y a trois jours. "C'est un indicateur qui montre que l'épidémie se stabilise", affirme Francis Saint-Hubert. 

Des chiffres qu'il faut relativiser, selon le docteur Philippe Fradin, directeur du SAMU en Vendée. "Si le CHD n’avait pas déprogrammé des opérations et n'avait pas réorganisé ses services, on serait complètement débordés. Il y a clairement une suractivité dûe au coronavirus." 
Au niveau du SAMU de la Vendée, le médecin dit avoir retrouvé une activité classique "alors qu'il y a quelques semaines, on avait une activité estivale". 

Selon Etienne Le Maigat, directeur de la délégation territoriale de l’Agence Régionale de Santé en Vendée, si le confinement commence à produire ses effets, c'est parce qu'il a été mis en place" alors même que le nombre de cas dans la région était modéré. Il est donc plus efficace qu'en Île-de-France ou dans le Grand Est." 
 

Sept décès en Ehpad, un chiffre sous estimé

Sur les 140 Ehpad de Vendée, 64 établissements seulement ont fait remonter des signalements. Le chiffre de sept décès comptabilisés est donc "largement sous-estimé" selon les autorités sanitaires.
Concernant le nombre de cas confirmés ou possibles de Covid-19, il serait au moins de 124 chez les résidents et de 86 chez le personnel des Ehpad. 

À signaler également, que les dotations de masques ont pu être doublées dans les Ehpad. Il y a donc plus de deux masques par jour et par soignant dans tous les établissements de Vendée. 

Les patients qui ont besoin de soins doivent se manifester

Compte tenue de l'évolution de l'épidémie, les médecins lancent un appel aux patients qui n'osent pas recourir aux soins dont ils ont besoin. "Il faut vraiment qu’ils appellent leur médecin traitant, explique Francis Saint-Hubert, parce qu’il y a des patients qui arrivent a l’hôpital dans des situations graves alors que s’ils s’étaient manifestés il y a 4 ou 5 jours, ça aurait été plus simple de les prendre en charge."

Résultat, le nombre de patients actuellement hospitalisés en réanimation, mais non infectés au Covid-19, est en augmentation. Il y en a actuellement 108 dans la région contre moitié moins fin mars. 




 
Situation économique en Vendée
  • Fonds de solidarité destiné aux petites et moyennes entreprises : 2858 PME vendéennes ont fait la demande de l'aide de 1500 euros = 3,8 millions d’euros.
  • Reports de crédtis : 1362 entreprises ont demandé à bénéficier de ces reports = 33,8 millions d’euros. 
  • Chômage partiel : 6361 entreprises ont demandé du chômage partiel = 60 000 salariés et un total d’heures autorisées de 26,4 millions heures de travail. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter