Départementales 2021 en Vendée : Alain Leboeuf, probable président d'un département entièrement à droite

Ce dimanche 27 juin, les électeurs étaient appelés aux urnes pour élire leurs représentants départementaux. Les Ligériens vont élire leur conseillers départementaux : un binôme par canton soit 34 élus en Vendée.

© France 3 Pays de la Loire

En Vendée, le président du conseil départemental sortant, Yves Auvinet, ne se représentait pas mais le département était assuré de rester à droite.
    
Au premier tour, les binômes divers droite ont remporté 44,67% des suffrages, suivis par le RN, qui présentait des candidats dans la totalité des 17 cantons, remportant 17,42% des voix.


Le DVD Alain Leboeuf a été très largement réélu dans son canton à Aizenay (76,42%) et son nom est celui qui circule pour prendre la tête du département. 

"Je rencontrerai mes collègues dans les prochaines heures pour leur présenter un vrai projet, a annoncé ce dimanche soir celui qui était jusqu'ici vice-président du département, je suis engagé dans ce département depuis un certain nombre d'années, j'ai montré ce que j'étais capable d'offrir comme compétence au département mais encore une fois cette présidence sera le résultat d'un projet d'équipe".

Je serai prêt à proposer d'être ce chef d'équipe si les collègues le souhaitent ainsi

Alain Leboeuf

S'il est effectivement élu, Alain Leboeuf sera à la tête d'une département entièrement monochrome, en bleu, sans plus aucune oppsition à l'issue de ces départementales 2021.

Notre carte interactive des résultats en Vendée

Les enjeux 

La Vendée a toujours voté à droite et le bleu restera la couleur prédominante à l’issue de ces élections.

En effet, suite au premier tour, le parti Divers droite est largement en tête avec 44,67% des votes exprimés, devant le Rassemblement national qui rassemble 17.42% des votes. 

La seule question qui se pose dans ce département, c’est de savoir qui va succéder à Yves Auvinet, le président sortant divers droite qui a décidé de ne pas se représenter.

Qui sera le prochain président de la Vendée ? 

L’ancien député les Républicains, vice-président du conseil départemental Alain Leboeuf est déjà sur les rangs. Candidat à sa succession dans le canton d'Aizenay, en Vendée, il a de grandes chances de devenir le prochain président du département.  Sauf retournement de situation soudain, son binôme avec Mireille Hermouet part favori.

La République en marche qui avait raflé la mise et décroché les fauteuils de député dans toutes les circonscriptions de Vendée en 2017 est aujourd’hui totalement à l’arrêt et ne présente qu’un binôme sur les 17 cantons.

Ce n’est pas le cas du Rassemblement National qui est présent partout et espère bien gagner un ou deux cantons sur le littoral où il est le plus implanté.

Quant à la gauche, elle est réduite à la portion congrue. Un seul canton est aux mains du parti socialiste, celui de la Roche-sur-Yon 2. Un canton que la droite a en ligne de mire et sur lequel se présente Luc Bouard, le maire divers droite de la Roche sur Yon.

Pour espérer endiguer la vague bleue et continuer à siéger au conseil départemental, la gauche, les écologistes, le parti communiste et la France Insoumise font cause commune et c’est une première.


 

Les compétences du département

La politique sociale est la compétence phare d’un département. Elle mobilise jusqu’à 60% de son budget.

Le second budget le plus important pour un département, est celui qui est consacré aux collèges :  leur construction, leur entretien, leur équipement et aux personnels employés par la collectivité.

Autre compétence du département, les routes, transférée par l’État en 2004. Entre l’entretien, les ouvrages d’art, ponts et viaducs, la sécurité, le montant est parfois très élevé.

Retrouvez l'ensemble des vidéos de ces élections 2021 dans notre playlist Youtube ci-dessus (débats pour les départementales, pour les régionales, émissions spéciales de Dimanche en Politique...) Bon visionnage !

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections politique élections régionales 2021