REPLAY VIDÉO. Pour ou contre une police municipale à Rezé, la Vendée face à la pénurie d'eau potable, où en est la récolte des pommes, au sommaire de votre édition régionale à 19h

Publié le
Écrit par Fabienne Even .
Le journal télévisé de France 3 Pays de la Loire du mercredi 21 septembre© France 3 Pays de la Loire

Les niveaux d'eau n'ont jamais été aussi bas depuis au moins 2003 alors la Vendée s'organise pour gérer au mieux la ressource en eau potable. Les 42 000 habitants de Rezé, près de Nantes voteront début octobre pour ou contre la création d'une police municipale.

Une police municipale de Rezé ?

À Rezé, près de Nantes, le sentiment d'insécurité est grandissant dans la population. Une problématique déjà au cœur des débats lors de la campagne pour les dernières élections municipales.

Le 2 octobre prochain, les citoyens sont appelés aux urnes pour donner leur avis sur la création d'une police municipale. La maire de Rezé, Agnès Bourgeais est en direct sur le plateau de France 3 Pays de la Loire.

Gestion de la pénurie d’eau potable en Vendée

Conséquence de la chaleur et la sécheresse, la tension sur la ressource en eau potable est maximale en Vendée. Le département ne dispose pas de nappes souterraines donc toute l'eau potable est prélevée en surface. 

En hiver, la Vendée consomme chaque jour entre 120 000 et 130 000 mètres cubes, mais cela monte jusqu'à 200 000 mètres cubes en période estivale. 

La production de pommes en berne

Débutée fin juillet, avec quinze jours d'avance, la récolte des pommes est toujours en cours, mais comme dans d'autres productions, la canicule estivale a épuisé le végétal et conduit à une baisse de rendement, près de 35% en moins. Seul réconfort, les fruits sont gorgés de sucre. 

L'Institut National du Music-Hall fait sa rentrée

Basé au Mans, l'Institut National du Music-Hall enseigne le chant, la danse et la comédie à de jeunes artistes. À l'issue de deux années de formation, ils travailleront dans le spectacle vivant. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité