Vendée : quand les élus lancent une pétition (qui a du succès) pour l'ouverture du Puy du Fou

Christelle Morançais, la présidente de région, Yves Auvinet, le président du département de Vendée et Véronique Besse, la présidente du Pays des Herbiers, ont lancé une pétition demandant l'ouverture du Puy du Fou.

Le parc du Puy du Fou n'ouvrira pas ses portes avant au moins le 14 mai.
Le parc du Puy du Fou n'ouvrira pas ses portes avant au moins le 14 mai. © France 3 PDL/Elodie Soulard
Christelle Morançais, la présidente de région Pays de la Loire, Yves Auvinet, le président du département de Vendée, Martine Leguille-Balloy, députée de la 4e circonscription de Vendée et Véronique Besse, la présidente du Pays des Herbiers, ont lancé une pétition en ligne à destination d'Emmanuel Macron, demandant l'ouverture du Puy du Fou.

"Au Pays des Herbiers, en Vendée, dans les Pays de la Loire, on attend l’ouverture du Puy du Fou depuis le 4 avril dernier. Au moment-même où les parcs, les jardins et les zoos rouvrent leurs portes… le Puy du Fou est toujours en attente", écrivent les quatre élus.

Et d'énumérer trois raisons qui les font aujourd'hui monter au créneau : "le Puy du Fou a tout prévu pour accueillir ses visiteurs dans des conditions sanitaires optimales afin de garantir la sécurité de tous", "Le Puy du Fou, c’est 2 500 emplois directs, et 4500 emplois indirects. C’est 500 millions d’euros de retombées économiques dans toute la Région", et enfin "parce que le Puy du Fou est un fleuron national".

Près de 23 000 signatures ont été, à ce jour, reccueillies par cette pétition.

Ce jeudi 14 mai, c'est le fondateur du Puy du Fou, Philippe de Villiers, qui est monté au créneau.

"J'ai eu Edouard Philippe au téléphone : il refuse la réouverture du Puy du Fou, contrairement à la parole du président. Ils veulent nous briser. Mobilisation générale !", écrit-il sur son compte Twitter.  

15 000 personnes par jour aux vacances de printemps

Le parc vendéen aurait dû débuter sa saison le 2 avril dernier.

Pendant les vacances de printemps, les allées du Puy du Fou accueillent habituellement jusqu'à 15 000 personnes par jour. Cette année, confinement oblige, le parc est resté vide et les oiseaux des spectacles cloués au sol.

Selon la direction du parc, le Puy du Fou aurait déjà perdu plusieurs millions d'euros en avril. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
puy du fou culture patrimoine
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter