Polémique : un permis de construire attribué au roi des Belges secoue l'île d'Yeu

Les habitants de l'île d'Yeu en Vendée découvrent avec stupéfaction l'arrangement dont un propriétaire de résidence secondaire a bénéficié pour un permis de construire, "Mr Legrand" a pu construire 40 m² supplémentaires, derrière ce pseudonyme, se cache : le roi des Belges !

Un permis de construire en zone naturelle délivré à un mystérieux Mr Legrand fait polémique sur l'île d'Yeu en Vendée, ce MR Legrand est en fait le roi des Belges
Un permis de construire en zone naturelle délivré à un mystérieux Mr Legrand fait polémique sur l'île d'Yeu en Vendée, ce MR Legrand est en fait le roi des Belges © DR

Le permis de construire a été déposé en mars 2020 pour une construction de 40 m² sur une zone naturelle par "Mr et Mme Legrand". La demande porte sur la construction "d'une annexe permettant d'accueillir exclusivement les services de sécurité nécessaires à la protection d'un chef d'État" selon monsieur le Maire Bruno Noury.

Car ce "Mr Legrand" qui a besoin d'accueillir un service de sécurité est avant tout : roi des Belges ! Et le permis de construire lui a été accordé en août 2020 après cinq mois d'instruction. Le maire indique "ne pas avoir pris la décision seul", autrement dit, que les services de l'État sont intervenus. Car la parcelle est située dans un espace boisé remarquable. Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) "prévoit des exceptions par rapport aux équipements collectifs d'intérêt général, notamment en matière de sécurité et c'est le cas" confirme la préfecture de Vendée.

Le permis de construire pour une extension accordé à "Mr Legrand", le roi des Belges en fait, fait polémique sur l'Île d'Yeu
Le permis de construire pour une extension accordé à "Mr Legrand", le roi des Belges en fait, fait polémique sur l'Île d'Yeu © DR

"Suffit-il d'être une Majesté pour transgresser la Loi et bétonner librement notre patrimoine naturel avec la complicité des autorités ?" ont demandé au maire en Conseil Municipal les élus d'opposition par la voix de Patrice Bertrand, qui l'écrivent encore sur leur page facebook.

"Ça s'est imposé à nous" lui avait répondu, la tête enfoncée dans les épaules, le maire en réponse à sa question en Conseil Municipal. Sous-entendu, les services du préfet ne m'ont pas laissé le choix.

durée de la vidéo: 03 min 29
Extrait conseil municipal de l'île d'Yeu

La préfecture de Vendée précise de son côté que "c'est le Maire qui prend la décision". "Mais tout le monde sait que pour les petites communes ce sont les services de l'État qui instruisent les dossiers de permis de construire et que les Maires signent en fonction de leur décision !" indique un élu.

Le roi des Belges de son côté fait valoir par l'intermédiaire de son porte-parole que le permis de construire a été obtenu "en bonne et due forme dans le respect de la règlementation".

Le roi et la reine se rendent chaque été depuis une vingtaine d'années sur l'île d'Yeu. Ils y ont acquis un terrain de 7000 m² en 2019, avec une maison d'environ 200 m² dont ils assurent la rénovation.

Le Maire tente un ultime argument pour sa défense, "il ne s'agit pas du palace de Poutine" faisant référence à l'actualité qui agite la Russie ces derniers jours. "Le roi vient ici car il peut aller acheter son pain sans que personne ne le dérange. C'est une jalousie malsaine qui ne grandit pas les habitants de l'île d'Yeu !" Certes la construction n'a rien d'extraordinaire, mais les Ogiens qui vivent sur leur île à l'année, dans le respect des lois de la République, apprécieront.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement politique