Assises de Vendée : 20 ans de prison avec 12 ans de sûreté pour le prêtre accusé de 4 viols et 33 agressions sexuelles sur mineurs

Depuis le 22 mai, l’abbé Pierre de Maillard était jugé devant la cour d’assises de la Vendée, à la Roche-sur-Yon, pour viols et agressions sexuelles sur mineurs. Jeudi 1er juin, l’avocate générale avait requis la peine maximale. Vingt ans de réclusion. Le verdict de ce procès vient de tomber en fin de journée ce vendredi.

C’est le dernier jour du procès à huis clos de l’abbé Pierre de Maillard. Un procès très éprouvant pour les 27 victimes. Seize garçons et onze filles, qui étaient âgés entre 12 et 15 ans au moment des faits qui étaient quasiment toutes membres de la communauté chrétienne intégriste Saint Pie X.

Le religieux est accusé d’avoir commis quatre viols et trente-trois faits d’agression sexuelle entre 1995 et 2020.

20 ans de réclusion criminelle 

L’avocate générale avait plaidé la peine maximale à l’encontre de l’abbé Pierre de Maillard. Une peine de 20 ans de réclusion criminelle, dont 12 ans de période de sûreté. Elle avait également requis son inscription au fichier des délinquants sexuels, une interdiction définitive de paraître en Vendée et d’entrer en contact avec des enfants.

Depuis ce vendredi matin, les jurés délibéraient. Le verdict est tombé un peu avant 19h dans une salle d'audience tendue. Le silence était pesant quand l'accusé est arrivé.  L'abbé est reconnu coupable de l'ensemble des faits qui lui était reproché. Soit 4 viols et 33 agressions sexuelles. Il est condamné à 20 ans de réclusion dont 12 ans de peine de sûreté. " 20 ans et pas moins en raison de la gravité exceptionnelle des faits, de leur durée et du nombre important de victimes" a expliqué la Cour. Il lui est aussi interdit de venir en Vendée et en Charente-Maritime. Une fois sorti de prison, il aura un suivi socio judiciaire pendant 10 ans avec obligation de soins. 

Élodie Soulard avec Lucille Marcron.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité