Camping Vnaya de la Dive. La ville prend un arrêté et ferme les lieux recevant du public

Le vendredi 19 août, le maire de Saint-Michel-en-l'Herm a pris un arrêté municipal pour fermer tous les lieux qui accueillent du public dans le camping Vnaya de la Dive, à cause de problèmes d'hygiène et de sécurité.

La polémique continue d'enfler dans le camping Vnaya de la Dive, à Saint-Michel-en-l'Herm, en Vendée. Après avoir reçu de nombreuses plaintes de vacanciers à cause de problèmes d'hygiène, le camping est maintenant sous l'effet d'un arrêté municipal.

Les lieux d'accueil fermés au public

En effet, Éric Sautreau, le maire de Saint-Michel-en-l'Herm a transmis, le vendredi 19 août 2022, un arrêté demandant au propriétaire du camping de fermer tous les lieux qui accueillent les vacanciers : bar, snack, accueil ou encore le club enfant.

Mais selon Bénédicte Wallyn, qui a passé une semaine de vacances en juillet dans le camping et qui a contribué à lancer une page Facebook pour recueillir des témoignages de vacanciers et lancer l'alerte, cet arrêté n'a pas été respecté.

Une soirée dans le camping malgré l'arrêté municipal

"L'arrêté a été transmis dans la journée du 19 août aux alentours de midi. Nous avons reçu de nombreux témoignages de vacanciers expliquant que tout était encore ouvert et qu'il y a même eu une soirée avec de la vente à emporter le soir-même", explique-t-elle.

Le nouveau propriétaire du camping devait également fournir des preuves de certains travaux à réaliser avant le 19 août, afin de pouvoir rester ouvert tout l'été, preuves qui n'auraient pas été fournies selon Bénédicte Wallyn. La situation du camping reste donc très floue, mais une fermeture dans la semaine du 22 août est envisageable.

Une visite des autorités préfectorales le 10 août

Pour rappel, le mardi 2 août, suite à une nouvelle fermeture de la piscine du camping, des résidents du camping décident de bloquer l'accès au camping. Le 6 août, jour de départ de campeurs qui finissent leur location, un nouvel épisode de tension entre vacanciers et direction de l'établissement conduit à l'intervention de la gendarmerie.

Le 10 août dernier, des représentants de la préfecture vendéenne, accompagnés du maire de Saint-Michel-en-l'Herm, ont visité le camping afin de vérifier les accusations des vacanciers et de prendre les mesures nécessaires.

Vous pouvez retrouver plusieurs témoignages de vacanciers en colère dans cet article rédigé la semaine dernière.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité