Coronavirus : mobilisation des professionnels de la nuit à La Roche-sur-Yon

Les professionnels de la nuit, bars, discothèques, se sont réunis à La Roche-sur-Yon devant la préfecture pour contester l'obligation de fermeture qui leur est faite jusqu'au 21 septembre.

Les professionnels de la nuit à La Roche-sur-Yon pour manifester leur désarroi face à l'obligation qui leur est faite de fermer leurs discothèques jusqu'au 21 septembre
Les professionnels de la nuit à La Roche-sur-Yon pour manifester leur désarroi face à l'obligation qui leur est faite de fermer leurs discothèques jusqu'au 21 septembre © Jérémy Armand / France Télévisions
Une cinquantaine de personnes, propriétaires, salariés ou supporters des lieux de convivialité nocturne se sont réunis ce dimanche après-midi dans le jardin devant la préfecture de La Roche-sur-Yon pour "la garden party d'Oliv".

Entendre par là, la volonté d'interpeller le ministre de la Santé Olivier Véran qui les contraint à la fermeture jusqu'au 21 septembre.
"En Vendée comme ailleurs, une reprise de l'activité le 21 septembre comme annoncé serait une catastrophe pour nous et une privation totale de fête estivale. C'est la mort assurée d'une majorité de nos discothèques", indique l'UMIH 85 (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de la Vendée) par la voix de son porte-parole David dit "Eva".

Pour ce rassemblement qui faisait écho à la manifestation parisienne, plusieurs élus de la commune sont venus manifester leur intérêt pour la vie sociale nocturne. Le maire s'est fait représenté par ses adjoints au commerce, à la culture ou à la communication.
 

Une délégation de l'UMIH Vendée doit rencontrer cette semaine les députés LREM de la Vendée Stéphane Buchou et Patrick Loiseau.

Roselyne Bachelot, la toute nouvelle ministre de la Culture a manifesté son intérêt pour les lieux de festivité nocturne et souhaite entamer un dialogue avec la profession, une rencontre avec elle et le ministre de la Santé reste à finaliser dans le courant de la semaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter