Disparition de Karine Esquivillon en Vendée. Son mari placé en garde à vue après la perquisition de son domicile

Karine Esquivillon avait disparu fin mars du domicile familial, à Maché, près de la Roche-sur-Yon. Depuis, les soupçons se portent sur son époux. Le couple était en cours de séparation.

C'est un rebondissement auquel on s'attendait dans l'affaire de la disparition de Karine Esquivillon. Son mari, Michel Pialle, a été mis en garde à vue à La-Roche-sur-Yon ce mercredi après avoir été interpellé par les gendarmes à 8h25. 

L'information judiciaire a été étendue à meurtre contre X, s'ajoutant aux chefs d'enlèvement et de séquestration, selon le parquet.

Karine Pialle, 54 ans, née Esquivillon, avait disparu du domicile familial, le hameau de la Malnoue, à Maché, en Vendée, le 27 mars 2023. Deux semaines plus tard, le maire de la commune retrouvait le téléphone portable de Karine, mais sans sa carte SIM.

Un appel à témoins avait été lancé le 9 mai par la gendarmerie et un numéro vert dédié, le 0800 877 668, avait été mis à disposition de toute personne susceptible d'apporter des informations sur cette disparition jugée inquiétante. Une information judiciaire a été ouverte pour enlèvement et séquestration.

Interviewé par France 3

Depuis, l'enquête se poursuivait et le mari de Karine Esquivillon, se sentant soupçonné, avait accepté de répondre à une interview et livré son témoignage à France 3 Pays de la Loire. Michel Pialle disait être persuadé que son épouse, dont il était en cours de séparation, était partie volontairement.

"Par contre, je ne suis pas convaincu du fait qu'elle ne voulait pas forcément donner de nouvelles, ajoute-t-il lors de cet entretien accordé à Juliette Poirier et Antoine Ropert. Les gens qui font des vraies disparitions volontaires, ça arrive. Ils coupent tous les ponts."

Michel Pialle se disait prêt à pardonner si elle a choisi de refaire sa vie. Les deux époux vivaitent l'un à côté de l'autre, dans le pavillon de la Malnoue, mais étaient en fait séparés. Karine Esquivillon est la mère de 5 enfants, dont deux avec Michel Pialle.

"Amenez les preuves !"

Mais les soupçons se sont accumulés sur Michel Pialle, relayés notamment via les réseaux sociaux, l'accusant de savoir où elle est. "Il n'y a pas de problème, amenez les preuves !" répondait lors de cette interview Michel Pialle, qui se disait serein face à l'enquête en cours et à la perquisition effectuée au domicile familial.

"Ça devient plus qu'inquiétant, déclarait le 22 mai, Frédéric Rager, le maire de Maché, et il y a sûrement des éléments autres qui font penser que la situation est maintenant relativement grave."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité