Disparition de Karine Esquivillon. "Je suis convaincu qu'elle est partie volontairement", le mari de la disparue témoigne

durée de la vidéo : 00h02mn25s
Fatigué des rumeurs l'attaquant et de la pression médiatique, Michel Pialle, époux de Karine Esquivillon, a témoigné au micro de France 3 Pays de la Loire. ©France Télévisions - Antoine Ropert

Depuis la disparition de Karine Esquivillon le 23 mars dernier, son époux Michel Pialle subit au quotidien la pression médiatique et des rumeurs sur internet qui l'accusent. Il a souhaité témoigner pour clamer son innocence et donner sa vision des faits.

Près de deux mois après la disparition de Karine Esquivillon-Pialle, son époux Michel Pialle l'assure, "moi je suis convaincu qu'elle est partie volontairement."

La thèse de la disparition volontaire soutenue par le mari

Portée disparue depuis la fin du mois de mars, à Maché, en Vendée, la femme de 54 ans n'a toujours donné aucun signe de vie : "Par contre, je ne suis pas convaincu qu'elle soit partie comme ça sans donner de nouvelles."

Pour rappel, le maire de Maché avait retrouvé le téléphone de Karine Esquivillon, deux semaines après sa disparition. Un téléphone intact, mais dépourvu de carte sim, qui permet de téléphoner ou d'envoyer des textos.

La gendarmerie a également lancé un appel à témoin, le 9 mai, pour récolter différents témoignages ou potentielles nouvelles informations pour faire avancer l'enquête.

Si les éléments à propos de cette disparition restent encore flous, Michel Pialle est persuadé que son épouse, et mère de 5 enfants, est encore en vie.

"Si elle veut refaire sa vie, qu'elle nous le dise"

Il défend cette thèse de la disparition volontaire, notamment parce que son épouse aurait emporté certains effets personnels avant de ne plus donner de nouvelles.

Si elle veut refaire sa vie qu'elle nous le dise. Certes, cela nous prendra des mois, voire des années à s'en remettre, même pour les enfants. On ne la jugera pas, c'est son choix, mais au moins on sera tous libérés.

Michel Pialle

Depuis la fin du mois de mars, le domicile de la famille a subi une perquisition et la police scientifique est venue sur place. Le 17 avril dernier, le parquet de La Roche-sur-Yon a ouvert une enquête contre X pour "enlèvement et séquestration."

Des accusations sur internet

Dans ce genre d'affaires, le mari est souvent impliqué. Si l'enquête est toujours en cours, Michel Pialle subit au quotidien des accusations d'internautes, notamment sur certains groupes privés de recherche sur Facebook.

"On m'a dit : 'Je sais que c'est toi, j'ai les preuves, je sais où elle est', ce à quoi j'ai répondu qu'on nous amène les preuves et la police, il n'y a aucun problème, je vous attends."

Michel Pialle

Karine Esquivillon-Pialle n'a pas donné signe de vie depuis le 27 mars dernier. Pour rappel, le mari avait signalé sa disparition seulement le 3 avril.

Un numéro vert pour aider les enquêteurs

Le téléphone de la disparue avait été retrouvé le 9 avril. L'enquête est toujours en cours. Un numéro vert dédié est opérationnel 24h/24h : 0800 877 668.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité