Qu'est-ce que la Fraternité Saint-Pie-X, communauté religieuse du prêtre intégriste jugé devant les assises de Vendée ?

Accusé de viols et d’agressions sexuelles sur vingt-sept enfants, l’abbé Pierre de Maillard comparaît ce lundi 22 mai au tribunal de La Roche-sur-Yon. L'homme est issu de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, communauté catholique intégriste, en rupture avec le Vatican.

9 heures ce lundi 22 mai, le procès aux assises de Vendée (La Roche-sur-Yon) de l'abbé intégriste Pierre de Maillard s'est ouvert avec le tirage au sort des jurés. Âgé de 56 ans, le prêtre est accusé de quatre viols et d'agressions sexuelles sur 27 enfants

Les victimes, seize garçons et onze filles, avaient en majorité "entre douze et quinze ans au moment des faits" a précisé à l'AFP Me Hugues de Lacoste Lareymondie, avocat de 24 d'entre elles.

Un prêtre issu d'une communauté religieuse conservatrice

Quand l'affaire éclate en octobre 2020, Pierre de Maillard exerce son sacerdoce au prieuré Notre-Dame-du-Rosaire. Située à Saint-Germain-de-Prinçay, en Vendée, cette église appartient à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX). 

Créée en 1970, cette communauté religieuse fait scission avec l'Eglise catholique romaine, lui reprochant son modernisme, suite au concile Vatican II. Elle perdra d'ailleurs sa reconnaissance canonique cinq ans plus tard. Son fondateur, Monseigneur Marcel Lefebvre, est quant à lui excommunié par le Vatican en 1988 après avoir consacré quatre évêques sans permission du pape Jean-Paul II. 

La congrégation en pleine croissance

La Fraternité, en désaccord avec les mœurs de la société actuelle, est connue pour ses valeurs conservatrices telles que l'opposition à la contraception, à l'avortement et au vaccin contre le Covid-19.

Pourtant classée par l'Etat comme potentiellement sectaire en 2017, la congrégation religieuse ne cesse de prendre de l'ampleur. En 2019, elle revendiquait 100 000 fidèles en France, dont 1 200 en Loire-Atlantique. La FSSPX assure être implantée dans 36 pays dans le monde et compte près de 700 prêtres dans ses rangs.  

La Fraternité, partie civile au procès

Le procès de Pierre de Maillard se poursuivra jusqu'au 2 juin, probablement à huis clos. Selon l'AFP, la Fraternité Saint-Pie-X s'est constituée partie civile et une procédure canonique est en cours pour réduire Pierre de Maillard à l'état laïc. 

La peine maximale encourue par l'abbé est de vingt années de réclusion criminelle.

(Avec Noémie Furling)