Oeufs contaminés au fipronil : en Vendée, cinq sociétés touchées par la crise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger

En France, quatorze établissements ont importé des oeufs ou des produits à base d'oeufs susceptibles de contenir du fipronil. Six d'entre eux sont basés en Pays de la Loire, dont cinq pour la seule Vendée.

Après la société Igreca basée en Maine-et-Loire et qui avait réceptionné entre le 11 et le 26 juillet "32 400 oeufs originaires des Pays-Bas potentiellement contaminés au fipronil", on sait que cinq sociétés implantées en Vendée ont, elles aussi, été destinataires de lots d'oeufs contaminés.
Le site du ministère de l'Agriculture a répertorié les 14 entreprises touchées en France. On  apprend notamment que la Fournée Dorée a reçu 31 tonnes d'ovoproduits contaminés au fipronil, la société Geslin a reçu 172 800 oeufs contaminés.
Dans un entretien accordé au Parisien, le ministère de l'Agriculture a annoncé qu'il publierait bientôt la liste des produits contenant des oeufs contaminés au fipronil.
Devraient être publiés "les marques, le numéro de lot, leur conditionnement et la date de mise sur le marché", a précisé le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, cela concernera "les lots testés et identifiés comme contaminés au fipronil à des taux supérieurs à la limite autorisée".

Le ministre juge "probable" que des produits contaminés soient encore en rayons même s'il rappelle "que le risque sanitaire est très faible du fait des teneurs observées et des habitudes alimentaires françaises".

Des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l'affaire ayant même atteint Hong Kong.