Naufrage du Lancastria : quand le prince Edward remercie les Vendéens pour la cérémonie de commémoration

La lettre d'Edward d'Angleterre à l'ONAC suite aux commémorations du naufrage du Lancastria / © DR
La lettre d'Edward d'Angleterre à l'ONAC suite aux commémorations du naufrage du Lancastria / © DR

Le prince Edward d'Angleterre a écrit un courrier de remerciement à l'office national des anciens combattants et victimes de guerre pour avoir organisé une cérémonie de commémoration, 79 ans après le naufrage du Lancastria.

Par Fabienne Béranger

A l'époque, Winston Churchill avait souhaité garder secrète la tragédie du Lancastria pour ne pas démoraliser les Anglais.

79 ans plus tard, le prince Edward, le plus jeune frère du prince Charles, a adressé un courrier à l'ONAC, l'office national des anciens combattants, de Vendée afin de s'excuser de son absence lors de la cérémonie commémorative du 17 juin dernier à Noirmoutier mais aussi pour le remercier de cet hommage.

"Son Altesse Royale espère que votre commémoration s'est bien déroulée et vous remercie de vous souvenir de ceux qui ont perdu la vie en 1940. Il adresse ses meilleurs vœux aux Vendéens et à ceux de l'Herbaudière en particulier", peut-on lire dans ce courrier.
Le prince Edward a ajouté à la main "Cher directeur", à l'adresse de Claude Vigoureux, qui dirige l'ONAC. Concluant également de son écriture "Je me vous remercie" (sic) avant de signer.

Le prince Edward précise qu'il visitera la Normandie le 7 juillet prochain à l'occasion du 75e anniversaire des commémorations du débarquement. 
 

La tragédie du Lancastria


Le RMS Lancastria, c'était le nom de ce  paquebot qui devait ramener à bon port des milliers de soldats anglais fuyant l'avancée allemande. C'était le 17 juin 1940, le Lancastria est transpercé par quatre bombes et coule en moins d'une demi-heure, provoquant la mort d'au moins de 3 à 6 000 hommes au large de Saint-Nazaire. 

Le nombre exact de soldats britanniques à bord reste inconnu, car le naufrage, l'un des plus meurtriers jamais enregistré, a vite été placé sous le sceau du secret. Churchill avait classé l'affaire secret défense, jusqu'en 2040.







 

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus