• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Golden Globe Race : grave avarie pour le français Philippe Péché, l'un des des leaders de la flotte

Philippe Péché aux large des Canaries, premier devant Slats et Van Den Heede / © Benoit Stichelbaut / PRB
Philippe Péché aux large des Canaries, premier devant Slats et Van Den Heede / © Benoit Stichelbaut / PRB

C'est un coup dur pour Philippe Péché, l'un des favoris de la Golden Globe Race, tour du monde en solitaire à la voile à l'ancienne. Le français vient d'annoncer la rupture de la barre franche sur son voilier. Désormais hors-course, Philippe Péché était deuxième de la course partie le 1er juillet.

Par Guénolé Seiler

Le navigateur français fait maintenant route vers l'Afrique du Sud à faible allure. 
Le français est désormais hors course, après réparation à terre il pourra éventuellemnt continuer son Tour du Monde sans figurer au classement, comme le précisait vendredi soir Don McIntyre, le président de la course Golden Globe Race. 
« Philippe Péché nous a dit qu’il n’était pas en danger immédiat. Son voilier est très marin et c’est un skipper très expérimenté avec deux précédentes circumnavigations à son actif. Nous continuons à surveiller la situation mais nous nous attendons à ce que la tempête actuelle se calme dans les prochaines 24 heures et qu’il réussira a mettre en place une barre franche de fortune. Il avait utilisé des pièces de rechange pour réparer son régulateur d’allure la veille.
Il a également passé un appel satellite à sa compagne, ce qui n’est pas autorisé par les règles de la GGR, et le relègue à la classe Chichester. Il est donc maintenant hors du classement GGR.»


Le 1er juillet dernier, 17 skippers ont pris le départ de la GGR 2018 depuis le port des Sables-d'Olonne.

En tête de la course, Jean-Luc Van Den Heede a également connu des problèmes de barre, mais il a réussi à réparer en mer. 
 
  
 

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus