• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Golden Globe Race : Jean-Luc Van Den Heede va rentrer dans l'Océan Pacifique

Jean-Luc Van Den Heede, leader provisoire de la Golden Globe Race, au large d'Hobart (Australie) le 5 octobre 2018 / © Christophe Favreau, GGR
Jean-Luc Van Den Heede, leader provisoire de la Golden Globe Race, au large d'Hobart (Australie) le 5 octobre 2018 / © Christophe Favreau, GGR

Formidable VDH ! A 73 ans, le leader de la Golden Globe Race s'est montré en pleine forme au large de la Tasmanie après plus de trois mois en solitaire à la barre de son voilier. Une rencontre avec les organisateurs de la course était organisée vendredi 5 octobre au large de Hobart. 

Par Guénolé Seiler

Les organisateurs sont allés à la rencontre du skipper basé aux Sables-d'Olonne à bord d'un bateau pêche croisière. Don McIntyre, organisateur de la course partie le 1er juillet des Sables-d'Olonne était présent. Un direct a pu être organisé pour des échanges entre VDH et le le public des Sables d'Olonne, dont ses proches.

Le point de Storm Bay, au sud-est de la Tasmanie, est un point de passage obligé des concurrents de la Golden Globe Race. 
La rencontre entre Jean-Luc Van Den Heede et les organisateurs de la Golden Globe Race, au large de la Tasmanie / © Christophe Favreau, GGR
La rencontre entre Jean-Luc Van Den Heede et les organisateurs de la Golden Globe Race, au large de la Tasmanie / © Christophe Favreau, GGR
Pour VDH, doyen de la course, " dans son EHPAD, le service laisse un peu à désirer, la table bouge parfois"  "la GGR est une expérience", même si en s'adressant à sa compagne Odile, il a confié que "ce serait une expérience qu'il ne renouvellerait pas", sous entendant ainsi que la GGR serait son dernier tour du monde. 

Interrogé sur sa préparation, Jean-Luc Van Heede a confirmé qu'il pensait qu'elle jouait en sa faveur, notamment le mât raccourci sur son voilier de type Rustler.    

Revoir le direct avec VDH au large de la Tasmanie 
Leader de la GGR, VDH ensuite est reparti " sur le chemin du retour" comme il l'a précisé. Il lui reste 13000 milles à parcourir.

Ils était 17 au départ de cette course à la voile à l'ancienne 8 skippers restent en course ( dont la britannique Susie Goodall à la 4ème place provisoire) pour le classement final.
Le français Loïc Lepage continue son tour du monde mais hors course.

Deux concurrents, Abhilash Tomy et Gregor McGuckin ont du être secourus au milieu de l'Océan indien après le démâtage de leur voiliers respectifs.
   

 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus