• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Golden Globe Race : Susie Goodall a chaviré et démâté

La britannique Susie Goodall, concurrente de la Golden Globe Race, à son arrivée en Tasmanie le 30 octobre 2018 / © Capture écran page Facebook Golden Globe Race
La britannique Susie Goodall, concurrente de la Golden Globe Race, à son arrivée en Tasmanie le 30 octobre 2018 / © Capture écran page Facebook Golden Globe Race

C'était la seule femme engagée dans ce tour du monde en solitaire et elle était encore en course à la 4ème place. Mais l'océan en furie a eu raison de son bateau. L'anglaise de 29 ans a chaviré et démâté.Elle a déclenché sa balise de détresse à 11 heures UTC (midi heure française).  

Par Thierry Bercault

Elle était à à 200 milles à l’ouest du Cap Horn lorsqu'elle a chaviré. La jeune navigatrice a tout de suite alerté les gardes de côte de Falmouth en déclenchant sa balise de détresse. Aussitôt le PC course de la Golden Globe a été informé de la situation et les sauveteurs chiliens ont été chargé d'organiser les opérations de secours. 
 
Actuellement, Susie Goodall est saine et sauve à bord de son bateau qui s'est retourné. Le navire le plus proche susceptible d'aller à sa rencontre est à 480 milles de son épave. Il lui faudra deux jours pour arriver sur zone.

Son bateau, un Rustler 36, subissait une terrible tempête avec des vents de 60 noeuds et une mer très formée lorsque l'anglaise de Falmouth a démâté.

Dans son dernier message texto reçu à 8:29 UTC au PC Course avant son démâtage, elle rapportait : "Je prends des coups. Je me demande vraiment ce que je fais ici."

Puis dans un message suivant reçu à 12:23 UTC, elle indique avant de donner sa position : "Dématée; coque OK. rien pour faire un grément de fortune. Tout perdu" .

Après 3 tentatives le PC Course a pu joindre Goodall sur son téléphone satellite et elle a confirmé : "J’ai démâté. J’ai pensé que j’avais un trou dans la coque parce que le bateau était plein d’eau, mais la coque n’est pas trouée. La coque est OK."

Puis elle poursuit : "Le bateau est dévasté. Je ne peux pas faire de gréement de fortune. Seul la coque et le pont sont intacts. J’ai enfourné par l’avant et j’ai été projetée dans la cabine".

Très émue, Susie a aussi confirmé qu’elle maîtrisait la situation et qu'elle n'avait pas besoin d’assistance dans l’immédiat. Mais le choc a été violent. Elle a raconté qu’elle avait  "pris des coups" et qu’elle avait de "méchants bleus" avec des coupures et des griffures et une grosse bosse à la tête. 

 

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus