Cet article date de plus de 3 ans

Vendée : fin de l’Histoire pour le blockhaus de Grande Pointe à Olonne sur Mer

En équilibre instable sur la plage de la Grande Pointe à Olonne sur mer, un blockhaus de la seconde guerre est en cours de destruction.
Destruction du blockhaus d'Olonne sur Mer
Destruction du blockhaus d'Olonne sur Mer © France 3 / Damien Raveleau
Initialement perché au sommet de la dune, situation stratégique lors de la seconde guerre mondiale, le blockhaus allemand menaçait de s’effondrer.

Depuis des années, il glissait lentement vers la plage, victime des assauts répétés de la houle et du recul inexorable du trait de côte.

On avait un risque de chute de cet ensemble de 355 m3 de béton et 17 tonnes de ferraille.

Pour des raisons de sécurité il était temps de le détruire", précise Alain Blanchard, Adjoint au maire d'Olonne sur Mer en charge de l'environnement.

Un brise-roche pour détruire le bunker


Pas question d’user d’explosifs pour détruire le bunker. Pour fendre le béton armé prévu pour résister aux bombardements, les techniciens utilisent une pelleteuse équipée d’un brise-roche hydraulique.

Ce type de bunker, très répandu sur le littoral atlantique, ne présente pas d'intérêt historique particulier. La mémoire du mur de l'Atlantique restera entretenue par le deuxième blockhaus de la plage de Sauveterre. Posé sur le sable, celui-là ne présente aucun risque.

Voir le reportage de Virginie Charbonneau et Damien Raveleau

Destruction du blockhaus d'Olonne sur Mer ©France 3 Pays de la Loire

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs tourisme économie environnement société