Vendée. Un quatrième décès par noyade en une semaine

Ce lundi 21 août, un homme de 56 ans s'est noyé aux Sables-d'Olonne. Il n'a pas pu être réanimé par les pompiers. C'est le quatrième décès par noyade cette semaine sur la côte vendéenne.

Il est 18 h ce lundi 21 août, lorsque les sapeurs-pompiers des Sables-d'Olonne sont appelés sur la plage de Sauveterre : Un homme de 56 ans vient de se noyer.

À lire aussi : Noyade à Saint-Gilles-Croix-de-Vie : trois personnes secourues, deux hommes décédés

Sept hommes sont mobilisés sur place. Malgré le massage cardiaque prodigué, le quinquagénaire est déclaré décédé par le médecin du Smur. 

Quatre noyades en une semaine

Une noyade qui s'ajoute à trois autres drames ayant eu lieu cette semaine sur les côtes vendéennes.

La veille, les sapeurs-pompiers de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de Challans étaient intervenus sur la Grand Plage de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour tenter de sauver trois personnes de la noyade. Il s'agissait d'une femme et deux hommes. L'un d'entre eux, âgé de 55 ans, est décédé sur place. L'autre homme, âgé de 64 ans, est décédé après avoir été héliporté au centre hospitalier départemental de la Roche-sur-Yon.

À lire aussi : Une noyade sur la plage de Bretignolles-sur-Mer en Vendée

Le lundi 13 août, c'est une femme de 45 ans qui avait trouvé la mort après s'être noyée au large de Bretignolles-sur-Mer en Vendée. Malgré l'arrivée des secours, elle n'a pas pu être réanimée.

Une baisse des noyades sur l'été 2023

Malgré ces quatre noyades successives, Santé Publique France enregistre une baisse des morts par noyade par rapport aux années précédentes. Du 1er juin au 2 août, neuf personnes ont trouvé la mort en se noyant contre quinze en 2022 et dix en 2021.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité