VIDÉO. Vendée Globe : Jean Le Cam rempile pour une 6e participation, avec "le navigateur et non la technologie au coeur du bateau"

Publié le
Écrit par Fabienne Béranger avec Agence France Presse

Jean Le Cam a décidé de rempiler avec une 6e participation au Vendée Globe. Le départ de l'édition 2024 sera donné le 10 novembre 2024 des Sables d'Olonne. Le roi Jean s'alignera avec un bateau sans foils.

Jean Le Cam a annoncé qu'il serait au départ du prochain Vendée Globe 2024 à bord d'un nouveau bateau aux "couleurs du Finistère" et "à la conception moderne" mais sans foils. 

Le skipper de 63  ans a officialisé son partenariat avec le Conseil départemental du Finistère et l'entreprise Armor-lux pour lancer la construction d'un nouveau voilier, un projet chiffré à 4 millions d'euros.

"L'innovation frugale est au coeur du défi sportif que nous lançons aujourd'hui pour un tour du monde en solitaire ! Mes choix techniques visent à placer le navigateur et non la technologie au coeur du bateau", a expliqué Jean Le Cam.

Le voilier, qui portera le nom de "Yes We Cam", a été imaginé par l'architecte naval David Raison, recruté pour ce qui est devenu sa marque de fabrique: les fameuses carènes de type scow (avant spatulé), une innovation à prix plus accessible que les foils, qui équipent la plupart des nouveaux bateaux de courses.

Au programme du Roi Jean, "la prochaine Transat Jacques-Vabre en novembre 2023, puis le Vendée Globe 2024". 

On prend une voie totalement différente des autres et je trouve que c'est ça qui est passionnant dans la course au large"

Jean Le Cam

Skipper

Lors du dernier Vendée Globe, Jean Le Cam avait franchi la ligne d'arrivée en 8e position. Mais la direction de course lui avait finalement attribué la 4e place de l'épreuve après le sauvetage héroïque du skipper naufragé Kevin Escoffier

Le Cam avait fait sensation lors de ce Vendée Globe en rivalisant à bord d'un vieux bateau à dérive avec les voiliers dernière génération.

Tous sur le même bateau

Jean Le Cam, et son acolyte Eric Bellion se sont lancés il y a quelques mois dans un projet appelé CommeUnSeulHomme. Il s'agit de construire une flotte de bateaux qui ne volent pas mais qui carburent à coûts réduits, et aux mains d'une équipe de coureurs au large.

Fraîchement débarqué du Vendée Globe, Le Cam avait lancé qu'il était possible de se lancer dans l'aventure du Vendée Globe avec des bateaux neufs à prix plus accessibles, donc sans foils, une technologie coûteuse. Des appendices latéraux qui soulèvent la coque au-dessus de l'eau pour filer à vive allure.

Il a vite été rejoint sur ce chemin par Eric Bellion, 9e du Vendée Globe 2016/2017, qui avait pourtant juré de ne plus revivre un tel périple et qui, tout comme Jean Le Cam, rempile pour 2024.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité