Sacré champion du monde de triathlon, Léo Bergère est licencié à Saint-Jean-de-Monts en Vendée

Publié le
Écrit par Sandrine Gadet .

L'athlète Léo Bergère a remporté le titre de champion du monde de triathlon à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, ce samedi 26 novembre. Une fierté pour le Saint Jean de Monts Vendée Triathlon Athlétisme qui soutient l'Isérois depuis 2008.

Même s'il est né en Isère il y a 26 ans, Leo Bergère est aussi un peu vendéen. Depuis ses 18 ans, le jeune sportif est en effet accompagné, financé, soutenu par le Saint-Jean-de-Monts Vendée triathlon athlétisme. Il a intégré son équipe élite en 2008 et fait figure de porte-drapeau pour son club.

Il faut dire que les résultats du triathlète portent haut les couleurs montoises. Déjà champion d'Europe, Léo Bergère vient de coiffer au poteau les meilleurs triathlètes du monde ce samedi 26 novembre à Abu Dhabi, et peut désormais viser un podium aux JO de Paris en 2024.

Ça tombe bien car le format des épreuves, dans lequel Léo Bergère s'est avéré très à l'aise ce week-end, est exactement le même que le format olympique : 1,5 km de natation, suivi de 40 km à vélo et enfin 10 km à pied. 

Une très grande fierté pour son club

"Il a commencé chez nous, précise Philippe Gaudin, vice-président du Saint-Jean-de-Monts Vendée triathlon athlétisme. Ce titre c'est un peu le champagne au dessus du gâteau qu'est notre école. On est tous très fiers de cette victoire. Pour notre club, c'est une superbe image qui est renvoyée et surtout pour nos 120 enfants inscrits en triathlon c'est un modèle, une idole. Ils portent le même maillot que lui !"

Pour son vice-président, Léo Bergère a toutes les qualités pour espérer décrocher une médaille à Paris. "Son point fort, c'est le vélo. Il vient du cyclisme, de Grenoble [Léo Bergère est originaire du Pont-de-Beauvoisin, NDLR] et il sait grimper," souligne Philippe Gaudin.

Si Léo Bergère montait sur le podium en 2024, ce serait la deuxième médaille obtenue par le club, après celle de bronze, décrochée par Gwladys Lemoussu, autre championne soutenue par l'école montoise, aux jeux paralympiques de Rio en 2016.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité