Vendée : l'association "L'envol de Thyméo" aide les enfants atteints du Syndrome d'Angelman

C'était un grand jour à Nesmy, en Vendée. Les parents de Thyméo ont présenté la salle de motricité pour enfants handicapés qu'ils ont créé dans leur jardin, afin d'accueillir des enfants atteints de la même maladie que leur fils. 

Thyméo est atteint du syndrome d'Angelman
Thyméo est atteint du syndrome d'Angelman © Vincent Raynal, France 3 Pays de la Loire
Thyméo est un petit garçon atteint du Syndrome d'Angelman. Un trouble grave du développement neurologique d'origine génétique. Il se traduit par un retard sévère du développement avec déficience intellectuelle, une absence de langage oral, des troubles de la motricité, de l'équilibre et de la sensorialité.

Pour l'aider à se développer ses parents, lors d'un  premier séjour au Centre Essentis de Barcelone, ont découvert une technique efficace pour son développement psycho-moteur. "Thyméo à fait énormément de progrès, il a acquéri de l’aisance ce qui est bénéfique au développement de sa motricité globale. Il faut continuer dans cette dynamique afin d’acquérir la marche un jour". Voilà ce qu'écrivent ses parents sur leur site L'envol de Thyméo.

La méthode de rééducation Essentis, dont le but est de développer le plus possible la motricité fonctionnelle, n'est pas prise en charge par la Sécurité Sociale. 

Séjour après séjour, à Barcelone, ils observent une nette amélioration chez Thyméo. En octobre 2018 ils décident d'ouvrir une salle offrant les mêmes soins, afin de faire profiter tous les enfants atteint cette même maladie. Appels aux dons, sponsoring, solidarité, la salle en préfabriqué a été inaugurée ce dimanche 3 février, dans leur jardin. 
 
La salle de motricité de "L’envol de Tyméo"
La salle de motricité de "L’envol de Tyméo" © Vincent Raynal
 
La salle sera mise à disposition gratuitement. Les parents pourront y travailler avec leurs enfants et profiter des équipements. Quatre familles sont déjà intéressées. 
© Vincent Raynal
 
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société