Un artiste en résidence dans un poste de secours, face à la mer

Pour sa 11ème résidence artistique, l'artiste breton Sillousoune a posé ses valises et ses pinceaux dans le centre de secours SNSM du Boisvinet, à Jard-sur-Mer, en Vendée. Une vue sur mer inspirante.

La pluie sur les vitres, les vagues qui se cassent sur la plage à quelques mètres en contrebas, le Breton a installé sa table, ses crayons et peintures face à la mer. 

Sillousoune, dessinateur, auteur illustrateur et musicien, est arrivé, fin octobre, dans ce poste de secours de Jard-sur-Mer, inoccupé pendant la moitié de l’année. Le lieu a été transformé en atelier d'artiste, en lieu d'exposition mais aussi en chambre et cuisine. Sillousoune va y vivre et y travailler durant 6 mois. 

Derrière les baies vitrées et un panorama à 180 degrés sur la plage, la mer, le ciel, le soleil parfois… le nourrissent : "Depuis que je suis là, il y a eu beaucoup de tempêtes, beaucoup d'orages et des vagues qui n'arrêtent pas, le bruit est là en permanence, tout ça contribue à m'inspirer... " 

Déjà 3 ans que le dessinateur s'installe régulièrement dans des lieux les plus atypiques possibles. À Jard-sur-Mer, impossible d'être dans une simple maison de vacances ou une salle de réunion. La mairie lui a donc proposé une vue sur mer, le bruit et les embruns d'hiver en plus...

Dans ses dessins, l'illustrateur de livre d'enfant a déjà placé, ici, une baleine, là, des poissons pastel aux rondeurs joviales... Au fil des jours, il se laisse imprégner par l'ambiance pour adapter ses créations et nourrir son imaginaire. C'est ce qu'il vient chercher dans ces résidences artistiques. "Quel que soit l'endroit où je suis", souligne Sillousoune, "j'ai toujours des événements, des environnements qui vont m'inspirer d'une façon ou d'une autre. Parfois, je ferme les yeux pour imaginer des choses."

La semaine, il dessine, colorie, peint et écrit, le week-end, il ouvre les portes du poste de secours au public. L’atelier éphémère devient une galerie d’art. Sillousoune échange avec les visiteurs et peut vendre également ses créations. 

En contrat avec la municipalité qui l'accueille, l’artiste prépare des projets qu’il va mettre en place avec les écoles, l'Ehpad et le centre de loisir de la commune. Un atelier avec la population verra également le jour, dans les prochaines semaines. L'ensemble des habitants de la commune pourra, à son tour, investir l'imaginaire de l'artiste. 

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité