Cet article date de plus de 6 ans

Vendée : Bénéteau se sépare de son président du directoire en raison de "divergences de vues"

Le groupe français Bénéteau, numéro un mondial des voiliers de plaisance, a annoncé mardi s'être séparé de son président du directoire, Bruno Cathelinais, invoquant des "divergences de vues" avec le conseil de surveillance.
"En raison de divergences de vues entre le conseil de surveillance et Bruno Cathelinais sur son évolution à terme et sur la mise en oeuvre du plan de succession, l'ensemble des fonctions de ce dernier au sein du groupe ont pris fin ce jour", a déclaré dans un communiqué le groupe Bénéteau.

Bruno Cathelinais, 59 ans, qui avait pris en 2005 la présidence du directoire du groupe contrôlé par la famille Bénéteau à 54%, sera remplacé par Hervé Gastinel, actuel directeur général de la division bateaux et membre du directoire, "à effet du mercredi 26 août 2015", a indiqué la société.
L'intérim sera assurée par Christophe Caudrelier, directeur financier et membre du directoire, est-il encore précisé dans le communiqué.

Le groupe familial, fondé en 1884 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et dont le siège social est à Givrand (Vendée), compte environ 3 200 salariés
répartis dans plusieurs usines.
Le groupe enregistrait une forte baisse à la Bourse de Paris vers midi, le titre perdant 3,70% à 15,08 euros, dans un marché en nette progression (+1,32%).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nautisme loisirs sorties et loisirs économie voile sport