Cet article date de plus de 6 ans

Vendée : un policier allemand, 2 gardes républicains en renfort des gendarmes

Pour l'été la population de Saint-Jean-de-Monts passant de 8000 à 100000 il faut assurer la sécurité de la cité balnéaire. Les gendarmes peuvent compter sur le soutien de collègues venus d'un peu partout y compris de l'étranger... 


Surprise pour les vacanciers de Saint-Jean-de-Monts quand ils croisent une patrouille plutôt inattendue. A côté d’un gendarme en effet, un homme en uniforme inconnu et armé où l’on peut lire “polizei”.
Il s’agit d’un policier allemand venu en renfort saisonnier des forces de l’ordre.
L’opération existe depuis plusieurs années et concerne 150 femmes et hommes gendarmes ou policiers venus de toute l’Europe. Pour Buckard Sprunck, l’étonnement des touristes qu’ils soient français ou allemands fait partie de son quotidien : “les gens c’est vrai sont très surpris mais les réactions sont toujours positives” précise t-il.
Et il est vrai que sa présence rassure les vacanciers de son pays.



La garde républicaine en Vendée...


Mais ce n'est pas le seul renfort a Saint-Jean-de-Monts qui passe de 8000 a plus de 100000 habitants l'eté. 2 cavaliers sont particulièrement observés dans les rues de la sation balnéaire ; il s’agit de gardes républicains.
Une image esthétique et sympathique mais attention, eux aussi sont bien là pour sécuriser les lieux. “Ils peuvent accéder dans des endroits où ne nous pouvons pas aller avec nos véhicules” précise Stéphane Privat commandant la compagnie de genrdarmerie des Sables d’Olonne



Des renforts de poids appréciés sans oublier d’autres collègues moins atypiques comme des gendarmes mobiles.
Sur le secteur de Saint-jean-de-Monts et 9 communes environnantes, chaque été
les gendarmes multiplient leurs effectifs par 3 ; passant de 25 à 72 hommes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs