Voile : Sébastien Simon sera au départ de la transat Jacques-Vabre avec son seul foil tribord

Arkea Paprec lors de son baptême à Bordeaux, septembre 2019 / © Team Arkea Paprec
Arkea Paprec lors de son baptême à Bordeaux, septembre 2019 / © Team Arkea Paprec

Sur la route qui le menait au Havre pour prendre le départ de la transat Jacques-Vabre, le skipper Sébastien Simon a cassé son foil babord. Une casse qui ne remet pas en question sa participation à la course.

Par Fabienne Béranger

Alors qu'il faisait route vers Le Havre à bord d'Arkea-Paprec, le bateau du Vendéen Sébastien Simon a connu une avarie sur son foil babord. Celui-ci s'est cassé au ras de la coque.

Ce lundi le skipper a annoncé qu'il serait au départ de la course, aux côtés de Vincent Riou, avec un unique foil à tribord.

"Ces foils très grands, ces bateaux qui volent, nous avons encore pas mal d’éléments à appréhender. Nous devons faire cette transat pour fiabiliser le bateau. Nous en apprendrons encore beaucoup sur son fonctionnement", a-t-il expliqué.
 

Un grand "Crac"

Vendredi, c'est un Sébastien Simon dépité qui est revenu sur la casse de son foil babord.

Tout d'un coup on a entendu "Crac", le foil a cassé - Sébastien Simon

"Le convoyage s'est pourtant bien déroulé", a expliqué le skipper, "petit problème à une heure d'arriver au Havre, le foil babord a cassé dans des conditions qui étaient loin des conditions critiques de dimensionnement du foil. On avançait à 25 noeuds, la mer était super plate".

"C'est un peu frustrant, décevant, après tout ce travail réalisé par toute l'équipe d'Arkea-paprec pour être ici".


Fort heureusement, la casse du foil n'a pas entraîné de dégâts supplémentaires. Arkea-Paprec a pu arriver à bon port.  

Une avarie "qui ne nous empêchera pas d'être au départ de la transat Jacques-Vabre", assuarait déjà Sébastien Simon. Le départ de la 14e édition de cette course sera donné le dimanche 27 octobre au Havre.


Objectif Vendée Globe 2020

Le réel objectif pour Sébastien Simon est d'être au départ du Vendée Globe 2020 le 8 novembre 2020 pour lequel 34 navigateurs ont annoncé leur candidature.

Originaire des Sables-d'Olonne, le jeune navigateur âgé de 28 ans a fait son baptême du feu sur Imoca en mars dernier aux côtés de Vincent Riou, vainqueur du Vendée Globe 2004.
Pour participer au Vendée Globe 2020, Sébastien Simon et les 36 skippers déjà inscrits devront satisfaire à différents critères pour faire partie des 34 navigateurs qui pourront prendre le départ de cette course mythique le 8 novembre 2020.
Ils devront déjà tous se qualifier en terminant l'une de ces courses : le Vendée Globe 2016, la Route du Rhum 2018, le Transat Jacques Vabre 2019, The Transat 2020 ou New York - Vendée Les Sables d’Olonne 2020.

"Néanmoins, la règle supporte deux exceptions : un concurrent qui aurait bouclé le Vendée Globe 2016 et qui déciderait de partir sur un bateau différent devra – a minima – réaliser un parcours en solitaire de 2000 milles. Idem pour un concurrent qui se serait qualifié sur une course en double. La Transat Jacques Vabre 2019 pourra valider la qualification de plusieurs concurrents, sous réserve qu’ils accomplissent leur parcours solo de 2000 milles", précise le réglement de la course.

Ils devront ensuite être admis au départ soit parce qu'ils disposent d'un bateau neuf, soit car ils ont été classés lors du dernier Vendée Globe.

Si la jauge des 34 places est atteinte, les candidats seront ensuite départagés par le nombre de milles parcourus en Imoca Globe Series dont font partie la Transat Jacques Vabre et la Bermudes 1000 Race.

Course que Sébastien Simon a remporté en mai dernier.


 

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus