• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le record de 5 victoires d'affilée pour l'Olympique de Marseille

Jordan Ayew n'a marqué qu'un seul but en 16 matches
Jordan Ayew n'a marqué qu'un seul but en 16 matches

Avec sa victoire à Nancy (1-0), Marseille décroche un nouveau record en enregistrant sa 5e victoire d'affilée depuis la reprise en L1.

Par M.G. avec Afp

Marseille, largement dominateur à Nancy dimanche (1-0), surtout en première période, a conforté sa place de leader en Ligue 1 en signant le meilleur départ de son histoire en Championnat, avec une cinquième victoire en cinq journées. L'OM a ainsi rejoint Monaco, Bordeaux et Metz, trois équipes aux débuts aussi tonitruants par le passé.

De ces trois-là, seuls les Girondins sont ensuite devenues champions de France. A l'époque, ils étaient entraînés par Elie Baup qui est aujourd'hui... sur le banc de l'OM! Le record toute catégorie est doublement loin puisqu'il faut remonter à 1936 pour trouver trace des huit victoires de l'Olympique Lillois.

L'équipe d'Elie Baup, entraîneur champion avec Bordeaux en 1998-99 après avoir réalisé un aussi bon départ, reste leader, avec deux points d'avance sur Lyon et quatre sur Lorient, l'équipe surprise du podium.

Le résumé du match

L'OM a archi-dominé la première période, avec des vagues incessantes sur le but de Ndy Assembé et cinq occasions pour le seul André-Pierre Gignac, très bien épaulé par Valbuena et les frères Ayew.

Le leader n'a toutefois été récompensé de ses efforts qu'en début de seconde période quand Jordan Ayew a repris victorieusement, d'une tête puissante, un centre de son frère André (53). Ce but a alors curieusement libéré les Nancéens qui avaient été totalement asphyxiés jusque-là.
Réorganisé par Jean Fernandez au retour des vestiaires (entrées de Mangani et Louis à la place de Grange et Moukandjo), Nancy a enfin pu exister. Mais l'équipe lorraine n'a pu égaliser, malgré les efforts de Mollo (replacé avant-centre) et Bakar. Et même si Marseille a visiblement cherché un second souffle après ses 45 premières minutes menées tambour battant.

André-Pierre Gignac, déjà auteur de trois buts en Championnat, a encore été très en vue même s'il n'a pas marqué. Ce n'est pas faute d'avoir essayé avec trois frappes cadrées en cinq tentatives en première période (14, 21, 33). Et il s'est aussi montré altruiste en remisant de la tête pour Jordan Ayew, qui a ensuite manqué son contrôle dans la surface (31). André Ayew, passeur décisif, avait lui aussi failli ouvrir le score mais il a
vu sa frappe repoussée devant sa ligne par le défenseur Muratori (11).

 / ©
/ ©

Les déclarations

Elie Baup (entraîneur de Marseille):

"Il y a une très grosse première période, avec une très bonne utilisation du ballon et des occasions. Je suis heureux pour les joueurs qui sont allés chercher les points que nous n'avons pas volés. On les mérite. Je suis satisfait de leur comportement, de leur attitude parce que dans un moment difficile, et il y en a eu un ce soir pendant 20 minutes, avec beaucoup de coeur et de courage on a résisté. Après on a mieux fini. Les cinq victoires consécutives, on n'en a pas parlé. On sait qu'on prend des points et qu'ils vont être importants pour la suite."

Jean Fernandez (entraîneur de Nancy):
"Marseille est plus fort que nous. Le souci, c'est la façon dont on a disputé la première période. On avait un déséquilibre dans l'équipe, surtout en première période. Il n'y a donc pas eu photo entre eux et nous. C'était déjà un miracle d'arriver à la pause sur un score nul et vierge. Ils ont été plus forts sur le plan individuel et collectif, on avait toujours un temps de retard sur le porteur du ballon. Ils ont eu beaucoup d'occasions de buts mais ont été maladroits en première période. Maintenant on va essayer de faire notre bonhomme de chemin dans ce championnat, tout en sachant que ce sera difficile."

Haïdara transporté à l'hôpital
Le défenseur de Nancy Massadio Haïdara, mal retombé après un duel aérien lors du match de Ligue 1 contre Marseille dimanche, a été transporté à l'hôpital où il devait passer des examens. Mal retombé sur la pelouse synthétique du stade Marcel-Picot après un duel aérien, il a perdu connaissance sur le terrain puis à nouveau dans les vestiaires. Il a mis une dizaine de minutes avant de reprendre connaissance et a été alors transporté à l'hôpital. Le jeune défenseur (19 ans) a été remplacé à la 49e minute par Lotiès.


A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus