• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les réactions après le décès d'un sapeur-pompier en intervention aux Milles

Agé de 60 ans, il était rattaché au centre de secours de Gardanne. Il avait été évacué par hélicoptère vers l'hôpital nord de Marseille après avoir tenté d'éteindre un feu aux Milles.

Par Muriel Gensse

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a adressé mardi ses condoléances à la famille d'un sapeur-pompier volontaire des Bouches-du-Rhône mort de ses blessures après une intervention sur un violent feu d'entrepôt près d'Aix-en Provence.
"Le Premier ministre adresse un message de soutien et ses sincères condoléances à son épouse et à sa famille ainsi qu'aux sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône",indique Matignon dans un communiqué. "Il salue les sapeurs-pompiers de France pour leur sens du devoir et leur engagement, souvent au péril de leur vie, au service de nos concitoyens".

Manuel valls, ministre de l'intérieur 

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a tenu à témoigner "à son épouse, ses enfants, ses proches, ses collègues, ainsi qu'à l'ensemble du corps des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, de son entier soutien ainsi que de l'hommage et de la reconnaissance de toute la Nation".
M. Valls a rappelé que pour la "sixième fois cette année, un sapeur-pompier succombe en service commandé", un "drame qui rappelle avec cruauté l'exigence et les risques liés à la mission des sapeurs-pompiers".

Hugues Parant, préfet de la région Paca

Présent sur les lieux, le préfet de la région Paca, Hugues Parant, s'est associé dans un communiqué à la douleur de la famille de la victime, ainsi qu'à celle de ses collègues de Gardanne, précisant qu'une enquête avait été diligentée par le parquet d'Aix-en-Provence pour déterminer "les circonstances exactes de ce drame".

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus