Rebondissements dans le procès d'Ange-Toussaint Federici

Le procès en appel d'Ange-Toussaint Federici a repris aujourd’hui à Draguignan. La défense a renoncé à demander son renvoi en dépit d'une affaire de subornation de témoin.

Par Christophe Monteil


Federici a été condamné pour trois meurtres commis en avril 2006 au bar des Marroniers à Marseille. Depuis son incarcération en 2007, il clame son innocence.

Jeudi, Karim Boughanemi, 35 ans, ancien lieutenant de Farid Berrhama, l'une des trois victimes de la tuerie des Marronniers, avait déposé à la barre de la cour d'assises du Var, en faveur de l'accusé.


 / ©
/ ©

Or ce témoin, a été mis en examen dimanche pour faux témoignage aggravé et association de malfaiteurs. Il aurait touché une somme de 130 000 €. Cinq autres personnes sont soupçonnées d'avoir joué un rôle dans cette subornation de témoin : la compagne et le cousin de Karim Boughanemi d'un côté, deux entrepreneurs corses de l'autre et un intermédiaire aixois Tous ont été placés sous mandat de dépôt. L’accusé a nié toute implication dans l’affaire de subornation présumée. Malgré sa première intention, la défense d'Ange-Toussaint Federici, n’a finalement pas souhaité demander le renvoi du procès.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus