Var : Les éleveurs de Canjuers mécontents des mesures prises pour lutter contre les attaques de loups

Publié le Mis à jour le

Sur le plateau de Canjuers, le loup a tué 200 brebis entre janvier et juillet dernier. Le préfet a donc ordonné une opération de tir de prélèvements de loup. Pour les éleveurs la mesure reste insuffisante.


Depuis quelque temps les attaques de loup se multiplient sur le plateau de Canjuers, dans le Var. La préfecture a donc autorisé un tir de loup. Un prélèvement nettement insuffisant pour les éleveurs qui estiment la meute présente à Canjuers à une quinzaine de loups.

En 2011, entre les dédommagements et les mesures d'accompagnements, 850.000 euros ont été versés aux bergers varois pour tenter réparer les dégâts causés par le loup.
Avec 200 attaques depuis le début de l'année le Var est le 2ème département le plus touché par des attaques de loups, après les Alpes-Maritimes (295 attaques en 2012), et devant les Alpes-de-Haute-Provence (94 constats).





Pour en savoir plus : 
Pourquoi le Var va abattre un loup (Article du Monde daté du 22 août 2012)
Dans le Mercantour, le loup défie les éleveurs (Article du Monde daté du 1er septembre 2012)
Association Férus qui lutte pour la protection du loup en France
Abattage d'un loup autorisé dans le Mercantour
La préfecture des Alpes-Maritimes a autorisé une traque au loup dans le Mercantour. Pour cette traque le périmètre d'action a été élargit à 17 communes de la Vésubie à la haute vallée du Var. Pour optimiser les chances de réussite, les tirs peuvent être effectués de nuit à l'aide d'un projecteur lumineux et à partir d'un véhicule.