Cet article date de plus de 8 ans

Une nouvelle opération de tir de prélèvement de loup sur le secteur de Canjuers

La Préfecture du var a décidé de reconduire pour un mois l'arrêté ordonnant une nouvelle opération de tir sur un loup. Aucun loup n'avait pu être prélevé lors de la période précédente.

© VALERY HACHE / AFP
Selon la Préfecture du var, ce tir de prélèvement peut avoir lieu de jour comme de nuit entre le 9 octobre et le 8 novembre 2012, dans la mesure où les troupeaux demeurent dans des conditions où ils sont exposés à la prédation du loup. Il pourra être réalisé par les lieutenants de louveterie nommément cités dans l’arrêté ainsi que par les agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), sous la coordination et le suivi du chef du service départemental de l’ONCFS.

La zone du secteur de Canjuers où les attaques sur troupeaux domestiques sont nombreuses et récurrentes depuis l’été 2008 comprend les parties de territoires situées sur le camp militaire de Canjuers pour les communes d’Aiguines, Chateaudouble, Comps-sur-Artuby, La Roque Esclapon, Montferrat, Mons et Seillans.


Afficher Attaque de loups sur une carte plus grande

119 attaques depuis le début de l'année dans la zone de Canjuers
233 attaques à responsabilité du loup en 2011 (entrainant la mort ou la blessure de 644 animaux),

119 attaques entre le 1er janvier 2012 et le 30 août 2012 (occasionnant 307 victimes constatées) sur la seule zone de Canjuers, après mise en place des mesures de protection et d’effarouchement du loup.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup environnement