• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : procès d'un réseau de proxénétisme impliquant un fils de Kadhafi

 Un réseau de mannequins, de stars du porno et de prostituées de luxe.
Un réseau de mannequins, de stars du porno et de prostituées de luxe.

Sur les huit personnes convoquées, cinq sont en fuite dont Elie Nahas, soupçonné d'être à la tête de ce réseau de prostitution de luxe. Des soirées étaient organisées pour des riches clients du Moyen Orient.

Par Robert Papin

Des soirées étaient organisées au Carlton de Cannes sur des yachts ou dans diverses capitales. l'enquête a permis d'identifier une cinquante de filles, mannequins ou prostituées libanaises , vénézuéliennes américaines ou françaises. Elles étaient "promises" à des princes du Moyen Orient. Les factures étaient réglées par des "sociétés et même parfois par l'ambassade de Libye.

Un des fils Kadhafi impliqué.

Pour l'anniversaire de Moatassem Kadhafi en 2004, Elie Nahas aurait organisé une soirée pour plus d'1,5 millions de dollars avec plusieurs stars du porno et une vingtaine de mannequins.
Moatassem Kadhafi est décédé l'an dernier au côté de son père lors de la révolution qui a secoué son pays.

Seuls trois protagonistes présents au procès.

Il s'agit d'une "escort" girl cannoise, Sabrina Samari qui a admis son rôle d'entremetteuse. Ainsi que d'Antoine Khoury, un chauffeur libanais considéré comme un intermédiaire et de Félix Farias, vénézuélien et directeur de l'agence de mannequins appartenant à Elie Nahas.

Le procès se déroule jusqu'à demain, 23 octobre  à la 7ème chambre du tribunal correctionnel de Marseille.

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus