Coupe de la Ligue : 8èmes de finale : Troyes se qualifie et met un terme au rêve de Monaco

Jusqu'au dernier moment, les joueurs de la Principauté se sont battus pour inverser la tendance. / © AFP JEAN CHRISTOPHE MAGNE
Jusqu'au dernier moment, les joueurs de la Principauté se sont battus pour inverser la tendance. / © AFP JEAN CHRISTOPHE MAGNE

Troyes (Ligue 1) se qualifie pour les 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue après sa victoire face à l'AS Monaco (Ligue 2) (2-1), en étant dominateur en 2ème période. Monaco reste sur 3 nuls et 2 défaites à domicile.

Par Yves LEBARATOUX avec AFP

RESUME DE LA RENCONTRE :

Les joueurs de la Principauté dominent la première demi-heure. Mais, malgré deux tentatives de Ferreira Carrasco (8ème) et Dingome (14ème), le gardien de Troyes, et ex-gardien de Monaco, Thuram n'est pas mis en danger.
Il faut une faute de Rincon sur Touré afin de permettre aux hommes de Ranieri de prendre l'avantage sur penalty. C'est le jeune espoir belge Ferreira Carrasco qui se charge de la sanction (1-0, 26ème).
Par la suite, les Monégasques gérent une rencontre dont l'intensité demeure remarquablement faible. S'il faut attendre la 35ème minute pour voir un semblant d'occasion troyenne (par Bahebeck), ce sont bien les Azuréens qui se procurent la plus belle opportunité. Mais Touré échoue alors qu'il est complètement seul face au gardien adverse (38ème).
Après la reprise, les Troyens mettent un quart d'heure pour commencer à réagir. 
Tour à tour, Bahebeck, d'une belle frappe qui passe de peu à côté (60ème), et Yattara, dont la tentative touche le poteau gauche de Sourzac (61ème), entretiennent la flamme.
Cette bonne période se matérialise rapidement par un but. A la suite d'un ballon mal dégagé, Rincon réalise une belle volée qui trompe Sourzac, masqué (1-1, 65ème).
Incapable de reprendre le match en main, Monaco, apathique, va se faire punir logiquement. C'est Othon, d'une magnifique reprise de volée,
qui donne l'avantage aux siens (1-2, 81ème). Monaco tente bien en fin de partie d'égaliser, mais Troyes, serein, ne s'affole pas et se qualifie pour les quarts de finale de la compétition.

REACTIONS :  

Claudio Ranieri (entraîneur de Monaco): "C'est une déception. Ce n'est pas une bonne chose de sortir de la Coupe. On aurait aimé aller beaucoup
plus loin. On avait bien débuté et fait une bonne première mi-temps. Sur leur premier but après la pause, ils ont marqué. Ensuite, il y a eu des erreurs. Mais c'est le football. En ce moment, on a beau tenter mais on n'a pas beaucoup de réussite. Le tournant du match, c'est quand Dingome, qui avait été très bon, est sorti sur blessure. J'espère que mes joueurs n'ont pas eu de complexe de supériorité après la pause. Ils seraient fous de se comporter ainsi. Mais ce n'est pas possible ! Et je considère que mon équipe a bien joué
".

Jean-Marc Furlan (entraîneur de Troyes): "A la mi-temps, j'ai été un peu dur avec mes joueurs. Je trouvais qu'on était naïf. La première mi-temps a été faible de notre part. Il fallait être plus pragmatique pour se qualifier. L'entrée d'Obbadi nous a permis de nous rééquilibrer et de faire une mi-temps suffisante pour se qualifier. L'important dans ces matches de Coupe, c'est de croire à la victoire. C'est ce que les joueurs ont fait après mon recadrage important. Cela nous permet de rester sur une dynamique très positive. Pour moi, c'est une première de me qualifier en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Dans les vestiaires, l'ambiance était très bonne à la fin du match, d'autant plus que les joueurs avaient envie de prouver qu'ils n'étaient pas ce que je leur avais dit à la mi-temps".



Sur le même sujet

Les + Lus