Levée de boucliers contre la CFE, la cotisation foncière des entreprises

La mobilisation contre la cotisation foncière des entreprises prend de l'ampleur, cette fois-ci c'est à Martigues que les commerçants ont manifesté pour dénoncer ce nouvel impôt.

La cotisation foncière des entreprises est assise sur la valeur de l'immobilier. Elle est l'une des deux taxes crée par la loi des finances, en 2010, et destinées à remplacer la taxe professionnelle supprimée depuis deux ans par l'ancien gouvernement. Mais cet impôt local est bien plus élevé que la taxe professionnelle, certains commerçants et petites entreprises parlent de hausse pouvant atteindre parfois 400% d'augmentation.

Les organisations patronales Medef, CGPME et UPA ont alerté le gouvernement lors d'un entretien avec le premier ministre Jean-Marc Ayrault. Le dirigeant de la CGPME a déclaré "j'ai demandé à ce que le gouvernement regarde cela, même si c'est une décision des collectivités , des communes....il est important que cette augmentation soit arrêtée et retirée ".

Le patron de l'Union des professions artisanales (UPA) Jean Lardin a lui aussi donné l'alerte et déclaré : " cette situation empoisonne la vie de nos entreprises, ...nous avons reçu les feuilles d'imposition de la CFE, nous avons des augmentations de taxes sur l'ensemble du territoire y compris pour les plus petites".

La présidente du Medef Laurence PARISOT a rajouté : " ces décisions de hausse de fiscalités locales sont tellement effarantes que cela risque de compromettre l'impact espéré du pacte de compétitivité".