Fralib: une lettre d'observation de la direction du travail pourrait entraîner l'annulation du plan social

Une lettre de la direction régionale du travail adressée au ministère évoque des irrégularités dans le plan social. Des informations qui pourraient entraîner l'annulation du 3e plan social. 

Par Annie Vergnenegre

Le troisième plan social de Fralib pourrait-il être annulé ? Les salariés l'espèrent. Le ministre du travail a confirmé l'existence d'une lettre qui lui était adressée évoquant des irrégularités. L'affaire déjà évoquée l'été dernier avait été démentie par Xavier Bertrand.

Sur son blog, le syndicat CGT de Fralib affirme que le ministre Michel Sapin a ouvert une enquête interne sur des faits dénoncés depuis mars 2012 par les salariés. Le plan social validé par la justice en avril dernier devrait donc être rééxaminé devant la Cour d'appel en début de l'année prochaine.

Décision aux prudhommes le 6 décembre

Dans le même temps, les Fralib attendent la décision des prud'hommes reportée au 6 décembre. Le conseil de Marseille doit trancher une affaire d'impayés pour 12 salariés de l'usinede Gémenos (Bouches-du-Rhône). Ces salariés, des élus du personnel des syndicats CGT et CFE-CGC de Fralib, avaient assigné en référé leur direction, lui reprochant de ne pas les avoir payés entre mai et septembre. De son côté la direction de Fralib, filiale du groupe Unilever, les considérait comme grévistes et refusent de les payer.

Les salariés peaufinent leur SCOP

Après 800 jours de lutte, les salariés restent mobilisés. Ils n'abandonnent pas l'espoir de maintenir l'activité industrielle sur le site actuel. 72 anciens salariés se sont engagés dans ce projet de "Société coopérative ouvrière provençale" (SCOP).

DMCloud:14973
les Fralib peaufinent leur projet de SCOP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus