• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La lutte contre les vols de métaux s'organise en Vaucluse

Face à la recrudescence des vols de métaux, les professionnels du recyclage s'engagent à alerter les autorités en cas de transactions douteuses. Le Vaucluse est l'un des 47 départements engagés dans ce dispositif initié l'an dernier.

Par Annie Vergnenegre

Cuivre, plomb, acier.. dès que les cours de ces métaux flambent, les vols se multiplient. Ce juteux marché attise la convoitise des voleurs. C'est devenu un véritable fléau pour les grandes entreprises comme la SNCF, qui a lancé un plan anti-vol fin 2011, mais aussi les ferrailleurs. Ces derniers sont à la fois victimes mais aussi parfois suspects de revendre des produits volés.

Pour combattre ces pillages en recrudescence, l'Etat a mise en place un réseau d'alerte avec la fédération des entreprises de recyclage (Federec) qui regroupe 1200 adhérents à la travers la France. Les professionnels s'engagent à signaler toute transaction douteuse. Ce dispositif vient renforcer celui que l'Etat a établi l'an dernier en interdisant notamment le paiement des achats de métaux en liquide. En renforçant la traçabilité des opérations, les forces de l'ordre espèrent rendre plus difficile la revente des produits volés.

Le Vaucluse fait partie des 47 départements à avoir mis en place ce protocole. Il faut dire que ces derniers mois, dans ce département, les vols de métaux se sont multipliés. En mars dernier, un réseau de trafiquants a été démantelé. Une dizaine de personnes ont été interpellées lors d'une vaste opération de police. 34 tonnes de métaux d'origine suspecte avaient été saisies. Les trafiquants opéraient sur une large zone couvrant dans le Vaucluse, le Gard et l'Ardèche.

 

Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus