La proposition de loi visant à interdire l’exploration et l’exploitation le gaz de schiste déposée ce matin

Par

Quelle est son but ?

La proposition de loi vise à interdire l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, à abroger les permis exclusifs de recherche de mines d’hydrocarbures non conventionnels et à assurer plus de transparence dans le code minier.


Le texte de la proposition de loi

visant à interdire l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, à abroger les permis exclusifs de recherche de mines d’hydrocarbures non conventionnels.

Article 1er
En application de la Charte de l’environnement de 2004, et du principe d’action préventive et de correction prévu à l’article L. 110-1 du code de l’environnement, l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels sont interdites sur le territoire national et dans les Zones Economiques Exclusives, par quelque technique que ce soit.
Nul permis exclusif de recherche, nulle concession d’exploration, nulle autorisation de travaux n’est octroyé par l’autorité administrative lorsqu’il ou elle concerne des hydrocarbures non conventionnels.

Article 2
Sont considérés comme non conventionnels :
 les hydrocarbures liquides ou gazeux, qui seraient piégés dans la roche-mère dont la perméabilité est inférieure à 1 millidarcy,
 Les hydrocarbures gazeux qui seraient piégés dans les veines de charbon ou de houille et qui ne sortiraient pas sans l’action humaine,
 Les hydrates de méthane enfouis dans les mers ou sous le pergélisol.

Article 3
Le fait d’explorer ou exploiter des hydrocarbures non conventionnels en violation de l’article 1er est réprimé du retrait du permis et d’une amende de 1 million d’euros par forage.
Article 4

La loi n° 2011-835 du 13 juillet 2011, visant « à interdire l'exploration et l'exploitation des mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique et à abroger les permis exclusifs de recherches comportant des projets ayant recours à cette technique », est abrogée.

Qui l'a déposé ? 

Les députés François-Michel Lambert (auteur), Laurence Abeille, Brigitte Allain, Isabelle Attard, Danièle Aauroi, Denis Baupin, Michèle Bonneton, François de Rugy, Sergio Coronado, Noël Mamere, Barbara Pompili.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus