• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Rejugé pour avoir écrasé un policier

Aziz Rouiched nie avoir roulé volontairement sur le policier Christophe Coycault lors d'une course poursuite Ce dernier est resté tétraplégique après l'accident. 

Par Ghislaine Milliet

L'affaire est rejugée par la Cour d'assises d'appel du Var. En première instance, Aziz Rouiched avait été condamné à 20 ans de réclusion pour tentative d'homicide volontaire. Il avait fait appel de cette décision,
Le 30 mars 2010, poursuivi par des policiers, l'Algérien s'était retrouvé coincé avec sa voiture en haut d'une pente. En reculant, il a écrasé lourdement le policier Coycault qui allait l'interpeller. Aujourd'hui gravement handicapé, en proie à des crises d'épilepsie, ce dernier répond péniblement au juge qui l'interroge. Il est sûr d'avoir été renversé volontairement par le conducteur.
Ce que nie l'accusé, qui dès le début de sa détention, a fait plusieurs tentatives de suicide.
Mais la conclusion de l'expert va dans le sens d'un acte volontaire. 
Le verdict est attendu tard dans la journée.

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus