Il se suicide en prison quelques jours après son arrestation

Il était soupçonné d'un meurtre sur fond de jeu sexuel ... L'assassin présumé d'une ciotadienne a mis fin à ses jours ce matin, alors qu'il était en détention provisoire

L'homme, un informaticien d'origine ivoirienne, a été retrouvé pendu dans sa douche vers 5 heures du matin, lors d'une ronde des gardiens. Il s'était présenté de lui-même aux policiers, comme simple témoin,  quelques jours après la disparition le 6 décembre dernier d'une mère de famille habitant à la Ciotat.
Mais les enquêteurs étaient déjà sur sa piste et l'avaient placé en garde à vue, puis écroué à la prison des Baumettes à Marseille.
La jeune femme, qui fréquentait les sites libertins sur internet, avait été piégée par son ex-compagnon, un homme qu'elle craignait et dont elle était séparée depuis un mois. Sous couvert d'un pseudonyme, il lui avait donné rendez-vous dans un hôtel de Valence. Tous deux avaient prévu de se retrouver grimés et masqués. L'enquête révélait que l'informaticien avait même acheté un téléphone portable deux jours avant, pour brouiller la piste d'éventuelles recherches. 
Durant cette rencontre érotique, la victime aurait fini par démasquer son partenaire. Ce dernier avait raconté aux policiers qu'après une dispute sur les bords du Rhône, la jeune femme serait tombée à l'eau. Une version sur laquelle planchent encore les enquêteurs qui poursuivent leurs fouilles dans le Rhône.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité