• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Deux morts dans l'incendie d'un hôpital à La Crau, dans le Var

Le centre de post-cure psychiatrique de Bois Saint Joseph, où a eu lieu le drame
Le centre de post-cure psychiatrique de Bois Saint Joseph, où a eu lieu le drame

Le feu s'est déclaré dans une chambre du centre psychiatrique "Les Bois Saint-Joseph" à La Crau, commune entre Hyères et Toulon. 2 patients sont morts, 3 autres ont été hospitalisés.

Par Linh-Lan Dao

La thèse d'un départ de feu volontaire semble être privilégiée par la justice, dans l'incendie qui a coûté la vie à deux pensionnaires du centre psychiatrique Les Bois St-Joseph, à La Crau, dimanche soir.

Le sinistre a démarré ce dimanche vers 19h30. Le feu se serait déclenché sur un matelas de l'une des six chambres détruites. Une quarantaine de pompiers a été dépêchée sur place pour maîtriser le brasier. Les secours ne sont pas parvenus à réanimer deux patients en arrêt cardiaque, qui occupaient la même chambre. Trois autres personnes intoxiquées ont été hospitalisées à Hyères.

Selon Xavier Tarabeux, procureur de la République de Toulon, l'incendie a pris dans la chambre d'un malade qui avait un briquet à la main lors de son évacuation. Ce briquet a bien été retrouvé. Le détenteur de l'objet, légèrement intoxiqué, n'a pas pu être entendu par les enquêteurs, car il souffre de troubles mentaux. Il est actuellement hospitalisé à Toulon. 

Au parquet de Toulon, l'enquête de flagrance se poursuit pour « incendie volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

"Les patients fument même dans leur chambre"


C'est le laboratoire de la police scientifique de Marseille qui doit déterminer l'origine de l'incendie. Une infirmière qui travaille aux Bois Saint-Joseph a confié à notre équipe que les patients fumaient même dans leur chambre, et ce malgré les signalements.

DMCloud:24977
Deux morts dans l'incendie d'un hôpital psychiatrique à La Crau


Les 38 patients ont été transférés à l'hôpital de Pierrefeu, une autre commune du Var. Cinq ont été installés dans un gymnase en attendant de retrouver un nouveau centre d'accueil, et 36 sont retournés dans leur famille.

Le centre psychiatrique de Bois Saint-Joseph a ouvert ses portes en 1998 et accueille des personnes âgées de 18 à 35 ans souffrant de psychoses, de névroses ou de troubles de l'humeur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le défi d'un Monégasque : nettoyer la Méditerranée en paddle

Les + Lus