Marseille : un des patients des deux dentistes accusés d'escroquerie s'exprime

Cet ancien chauffeur de car âgé de 57 ans a déposé plainte contre un dentiste marseillais. Un dentiste accusé avec son père entre autres d'escroquerie et de mutilation.  Près de trois cents personnes ont déposé plainte ou se sont constituées partie civile.

Jean-Noel Fauré a déposé plainte et s'est constitué partie civile
Jean-Noel Fauré a déposé plainte et s'est constitué partie civile
Jean-Noel Fauré est un ancien patient de Lionel Guedj, dentiste installé avec son père dans les quartiers nord de Marseille. Venu consulter pour un problème dentaire, il s'est retrouvé quelques mois plus tard avec 28 dents dévitalisées et un bridge alors qu'il n'en avait nullement besoin selon lui. Pire, les soins dentaires prodigués par Lionel Guedj auraient occasionné des infections et des dégâts irréversibles qui ont déjà engendré quatre opérations.

Témoignage recueilli par Jean François Giorgetti et Yannick Belamine qui ont également rencontré l'avocat du dentiste  mis en cause, Frédéric Monneret.


Près de 300 plaignants

Près de 300 personnes auraient subi un préjudice important. La plupart sont des bénéficiaires de la CMU. Certaines ont eu toutes leurs dents arrachées ou dévitalisées alors qu'elles étaient saines.

L'affaire avait été révélée fin novembre 2012. L'information judiciaire est toujours en cours. Le père et son fils exerçaient ensemble depuis 7 ans dans leur cabinet du quartier de Saint-Antoine, dans le 15e arrondissement de Marseille. Ils auraient pratiqué des interventions inutiles sur des patients, dégradant délibérément leurs dents pour justifier la pose de coûteuses prothèses dentaires. Ils sont sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer.

Les praticiens présentaient également de fausses factures aux mutuelles et à l’assurance maladie, qui chiffre son préjudice entre 3,6 et 4,7 millions d’euros depuis 2009. Ils on été mis en examen fin novembre 2012 notamment pour escroquerie faux et usage ou encore  violence suivie de mutilation ou infirmité permanente.

Un patrimoine exorbitant 

L'enquête a permis de révéler que le patrimoine de Lionel Guedj et de son épouse  s'élève à 12 millions 900 mille euros. Un patrimoine constitué essentiellement d'oeuvres d'art, de biens immobiliers, de véhicules de luxe et d'un yacht.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter