• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

José Anigo : “On m'a pris mon fils”

José Anigo : "cette ville mange ses enfants". / © DAMIEN MEYER / AFP
José Anigo : "cette ville mange ses enfants". / © DAMIEN MEYER / AFP

Au lendemain de l'assassinat de son fils Adrien, José Anigo témoigne auprès de nos confrères de L'Express. "On m'a pris mon fils (...), cette ville mange ses enfants". Adrien Anigo, 30 ans, a été tué de plusieurs balles ce jeudi à Marseille dans le 13 ème arrondissement.

Par Karine Bellifa

Le directeur sportif de l'OM a perdu son fils Adrien, 30 ans, victime d'un règlement de comptes à Marseille jeudi. Joint par téléphone par nos confrères de l'Express, il témoigne. Quand sa femme l'a appelé pour lui dire qu'Adrien n'était pas allé chercher ses enfants à la sortie de l'école. Il a compris que quelque chose de grave s'était passé : 

Ca ne lui ressemblait pas.  Au même moment, quand j'ai entendu le règlement de comptes à la radio, j'ai eu peur".


Adrien Anigo tenait une brasserie dans le centre ville de Marseille. Mais ce père de deux enfants était plus connu pour des actes de délinquances que pour ses activités de restaurateur. Il a été abattu par deux hommes à moto alors qu'il se trouvait au volant de son véhicule, jeudi dernier, dans le 13eme arrondissement de Marseille.

Adrien Anigo est le premier enfant d'une personnalité de la ville a être abattu dans le cadre des multiples règlements de comptes qui défraient la chronique depuis plusieurs années dans Marseille et sa région

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview_de_Rene_Esteve

Les + Lus