Les prix de l'immobilier ville par ville, quartier par quartier

© BORIS HORVAT / AFP
© BORIS HORVAT / AFP

La Ciotat, Marseille, Vitrolles, Aix-en-Provence ou encore la côte bleue, nos confrères de l'Express ont enquêté sur les prix de l'immobilier dans notre région. Des prix en baisse un peu partout sauf dans les secteurs où les biens à la vente restent rares. Le détail ville par ville.

Par Karine Bellifa

Des prix en baisse à Marseille

Les prix tendent à la baisse dans la cité phocéenne. Les quartiers résidentiels restent toutefois épargnés, comme les VIIe et VIIIe arrondissements. Entre la rue Paradis et le front de mer, les prix s'envolent, notamment lorsque les biens sont situés sur la Corniche. Illustration dans les superbes bâtisses du Parc Talabot, avec vue imprenable sur la baie, où le mètre carré peut grimper à 8 000 euros. Autre quartier qui ne connaît pas la crise, Saint-Barnabé, dans le XIIe arrondissement, où le prix du mètre carré oscille entre 2 600 et 3 600 euros, voire 4 000 euros pour des biens d'exception. Ses atouts ? Son esprit village et le métro mis en service en 2010, permettant de gagner le centre-ville en quelques minutes.

Le Vieux-Port, une valeur sûre

Le Vieux-Port, du côté de la mairie, reste aussi une valeur sûre qui se monnaie entre 5 000 et 6 000 euros le mètre carré. Moins cher, dans le IXe, le quartier du Cabot affiche un prix médian de 3 000 euros le mètre carré dans l'ancien. C'est dans cet arrondissement, à la limite du VIIIe, que le promoteur Ogic construit le programme baptisé La Madrague, livré fin 2015. Au total, 70 logements neufs, du studio au F5, sont proposés à un prix moyen de 3 300 euros le mètre carré (TVA déduite).
Le prix au m2 dans des appartements anciens

Prix dans l'ancien au m2 et variation sur un an :


 / © L'Express
/ © L'Express

La Joliette en pleine mutation

Le coeur de ville change de visage. Des constructions s'y multiplient, comme l'ambitieux projet Euroméditerranée. Sur 480 hectares, 4 000 logements neufs, 6 000 logements réhabilités, des bureaux et commerces doivent transformer le IIe arrondissement d'ici à 2015. La Joliette, située au début du port autonome, bénéficie déjà des effets de ce lifting. Elle abrite aussi, à la pointe sud, le flambant neuf musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM). Dans ce quartier devenu tendance, on trouve à moins de 3 700 euros le mètre carré en moyenne.

La Capelette à 2100 euros le m2

L'autre secteur en pleine renaissance, c'est La Capelette, un quartier ouvrier dans le Xe. Fin 2015 sortira de terre Bleu Capelette, un vaste centre commercial, construit par les promoteurs Icade et Sifer. Dans l'ancien, le prix moyen s'établit à 2 100 euros le mètre carré. Les investisseurs y sont aussi nombreux en raison d'une demande locative soutenue. Et les primo-accédants également, grâce au Chèque Premier Logement, mis en place par la ville en 2011. " Cette forme de prêt à taux zéro dans l'ancien et dans le neuf a bien boosté nos ventes ", indique Dominique de Saint-Laurent, un responsable de agence de La Capelette.

Le prix dans l'ancien dans les autres villes :

 / © L'Express
/ © L'Express

 

 / © L'Express
/ © L'Express


 

Retrouvez l'ensemble de l'étude de l'Express

Sur le même sujet

Les + Lus