Cet article date de plus de 7 ans

A Orange, les opposants ne veulent pas d'urne électronique

Les cinq candidats d'opposition au maire d'Orange pour les prochaines municipales demandent le remplacement des machines à voter par les urnes traditionnelles. Ils viennent d'écrire au Président de la République. Ils ne font pas confiance aux hommes qui vont gérer les machines.
Malek Addala, tête de liste PS à Orange, veut le retour aux urnes traditionnelles.
Malek Addala, tête de liste PS à Orange, veut le retour aux urnes traditionnelles. © France 3 Provence-Alpes
Des candidats d'opposition unis sur une chose : le combat contre les urnes électroniques. Ils veulent le retrait de ces machines à voter et ont écrit pour cela au Président de la République. Ils ne font pas confiance à l'équipe de Jacques Bompard, le maire, qui va gérer les machines.

durée de la vidéo: 01 min 55
Reportage de Nathalie Deumier et de Olivier Ducros-Renaudin










Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique