Aix-en-Provence : les conducteurs de bus reprennent le travail

Ils voulaient des engagements écrits de la Communauté d'agglomération sur des mesures d'urgence après les incidents de mercredi soir. Deux bus de ville, au même arrêt ont été la cible de tirs. Jeudi, les 150 bus de la ville sont restés au dépôt. 

Les bus à l'arrêt
Les bus à l'arrêt © Photo Louis Aubert


Les conducteurs de bus de la société Kéolis qui assure le transport urbain à Aix -en-Provence ont exercé leur droit de retrait, un arrêt de travail solidaire avec leurs collègues dont les bus ont l'objet de tirs mercredi soir au Rond Point de l'Aune dans l'Ouest de la ville. Les double-vitrages ont protégé les passagers. Une enquête a été ouverte. 
Les syndicats unanimement ont exigé des engagements écrits de la Communauté d'agglomération concernant les mesures d'urgence à prendre. Les conducteurs souhaitent que le Rond point de l'Aune soit équipé d'une vidéo-surveillance, que l'arrêt concerné soit mieux éclairé et qu'une présence policière soit plus fréquente. 
La Communauté du Pays d'Aix s'est engagée à mettre en oeuvre ces mesures. 

Pour tous renseignements sur la circulation des bus à Aix-en-Provence : Aix en Bus
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social transports en commun
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter