• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Inondations dans le Var: la visite de Jean-Marc Ayrault

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault et le ministre de l'Intérieur Manuel Valls sont arrivés à Hyères lundi vers 09H00 avant de survoler la zone sinistrée. Pour le 1er ministre: "L’État se mobilisera pour que l’arrêté de catastrophe naturelle soit pris dans les plus brefs délais".

Par Olivier Le Creurer

11h30

Réaction Ayrault

Jean-Marc Ayrault à la sortie d'une réunion avec les maires est revenu sur "la nécessité de dire non à des permis de construire"

Il faut arrêter de construire là où il y a des risques. Tous les maires sont conscients qu'il y a des choses à changer. 



10h40


Les principales déclarations du Premier ministre:

J'ai été très impressionné par ce que j'ai vu. 600 habitations ont été endommagées à La Londe Les Maures.  Il aurait pu y avoir des dégâts encore plus considérable.
Maintenant, il faut préparer l'avenir et indemniser le plus vite possible comme nous l'avons fait en Bretagne ou à la Réunion. Pour l'Etat de catastrophe naturelle: c'est une question de jour. C'est l'élément déclencheur pour les indemnisations. Le devoir de l'Etat est d'aider les habitants et les entreprises sinistrés. 





10h30

Survol en hélicoptère Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls

Jean-Marc Ayrault, avec Manuel Valls, vient de se poser sur le port de La Londe Les Maures

Ils se sont d'abord entretenus avec le maire de Hyères qui leur a fait un point de la situation.
Les deux ministres accompagnés du ministre de l'Ecologie Philippe Martin doivent ainsi constater les dégâts sur les communes de Hyères, Pierrefeu, Collobrières, Le Lavandou, Bormes les Mimosas et La-Londe-les-Maures. Ils doivent ensuite se rendre au port du Miramar à Lalonde Les Maures avant de gagner l'hôtel de ville.
Dans une interview accordée hier soir à nos confrères de Var-matin, le premier ministre a annoncé:

L’État se mobilisera pour que l’arrêté de catastrophe naturelle soit pris dans les plus brefs délais. Je demande également aux ministres de mettre en œuvre au plus vite les procédures d’indemnisation des particuliers et des collectivités locales.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus