Gardanne : les salariés de la centrale thermique ont manifesté sur le marché

En grève depuis un mois , les salariés réclament la maintien des effectifs de la centrale de Gardanne et dénoncent l'externalisation de certains services. Ce dimanche, à l'appel de la CGT, syndicat majoritaire, ils ont organisé une action sur le marché de la ville.

L'échange s'est tenu sur le marché de Gardanne
L'échange s'est tenu sur le marché de Gardanne © Photo Emmanuel Zini
Depuis plusieurs mois le groupe E.On, propriétaire du site, a engagé les travaux de conversion pour passer du charbon à la biomasse. Des travaux qui permettront à la tranche 4 de la centrale thermique de fonctionner au bois dès le début de l'année 2015. 
C'est dans ce contexte que les salariés se sont mis en grève depuis le 14 janvier , des salariés qui dénoncent une vingtaine de suppressions de postes ainsi que la  sous-traitance de certains services. Un conflit qui s'est envenimé le 27 janvier avec la mise à pied à titre conservatoire de deux responsables CGT de l'usine.

Ce dimanche matin une partie des salariés, à l'initiative de la CGT, a manifesté devant la mairie et sur le marché de Gardanne. Sur la marché les salariés ont croisé le député Europe Ecologie Les verts François-Michel Lambert, par ailleurs président du comité biomasse. Les salariés ont demandé l'organisation d'une table ronde avec l'état et le groupe E.On

Les explications de Nicolas Casoni délégué CGT à la centrale thermique recueillies par Robert Papin et Emmanuel Zini

durée de la vidéo: 00 min 29
Interview de Nicolas Casoni délégué CGT centrale thermique de Gardanne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter